http://www.fides.org

Asia

2004-07-27

ASIE / BANGLADESH - Des milliers de familles à sauver : appel de la Caritas Internationalis pour les inondations au Bangladesh

Dacca (Agence Fides) - Il faut distribuer de la nourriture et des médicaments pour éviter une catastrophe humanitaire, avec la naissance d’épidémies et des milliers de morts : pour cela, la Caritas Internationalis a lancé un appel qu vise à recueillir deux millions de dollars pour secourir les populations touchées par les récentes inondations au Bangladesh, alors que se poursuivent les pluies diluviennes de la mousson, empêchant les transports et bloquant les aides. Des millions de personnes sans toit, note la Caritas, ont vu leur vie bouleversée par les inondations, leurs champs et leurs maisons inondés : ils n’ont pas de nourriture, d’eau potable et de support médical, toutes choses qui doivent être fournies immédiatement aux sinistrés.
La Caritas Internationalis qui est une confédération de 162 organismes catholiques travaillant dans plus de 200 pays, aide déjà plus de 25.000 familles dans la région, et a déjà organisé une grande distribution de médicaments et de biens de première ,nécessité. En outre, l’organisation a planifié, quand les pluies seront terminées, la reconstruction de plus de 5.500 maisons pour les familles qui ont perdu leur habitation.
Les inondations qui ont frappé le sous-continent indien, touchant aussi l’Inde, le Népal et le Bhoutan, ont commencé à la fin du mois de juin, et ont recouvert des vastes régions de champs et de villages.
Au Bangladesh, on compte 285 victimes, des dizaines de milliers de disparus, des centaines de milliers de réfugiés dans des centres de première nécessité ; et 72.000 personnes ont déjà été frappées de maladies suite aux inondations.
Chaque année, à la saison des moussons, la campagne du Bangladesh, un des pays les plus pauvres du monde, est touchée par des phénomènes atmosphériques graves, comme les inondations ou les cyclones qui causent de graves dégâts aux habitations, aux infrastructures, aux produits de l’agriculture. Les désastres naturels ne font qu’empirer les conditions de vie de la population. Dans le dernier rapport de l’ONU sur l’indice de développement humain, le Bangladesh se trouve à la 138° place sur 177 pays. (P.A.)
(Agence Fides, 27 juillet 2004, 30 lignes, 365 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network