http://www.fides.org

Europa

2003-06-09

EUROPE / CROATIE - DISCOURS DU PAPE A OSIJEK/CEPIN : « AU DEBUT DU TROISIEME MILLENAIRE DIEU APPELLE LES CROYANTS ET DE MANIERE SPECIALE LES LAICS A UN ELAN MISSIONNAIRE NOUVEAU »

Osijek/Cepin (Agence Fides) – Une forte invitation à répondre avec générosité à la vocation missionnaire propre à chaque baptisé, a été lancé par le Pape durant la Messe solennelle concélébrée qu’il a présidée le samedi 7 juin à l’aéroport de Osijek/Cepin, à l’occasion des 150 ans de l’institution de la Métropolie de Zagreb, et de la conclusion du Synode diocésain de Djakovo et Srijem. Le Président de la République de Croatie était présent à la Messe, ainsi que des fidèles de langue hongroise et slovaque, des groupes provenant de la partie serbe du Diocèse ; il y avait aussi des représentats de l’Eglise orthodoxe du Patriarcat de Serbie, des Eglises de la Réforme et des représentants de l’islam et du monde juif.
« Quelle est la vocation du chrétien ? » a demandé le Pape dans l’homélie prononcée en langue croate. « La réponse est exigeante, mais claire : la vocation du chrétien est la sainteté. C’est une vocation qui plonge ses racines dans le Baptême et qui est proposée à nouveau par les autres Sacrements et en particulier par l’Eucharistie… L’Evêque de Rome vient aujourd’hui à vous pour vous rappeler, au nom du Seigneur, que vous êtes appelés à la sainteté à toute saison de la vie ». Puis le Saint-Père a adressé un salut affectueux à tous les assistants, et à poursuivi en rendant grâces à Dieu « pour la conscience plus claire que, dans les années qui ont suivi le Concile, les fidèles laïcs, hommes et femmes, ont acquise de leur propre dignité et de leur propre responsabilité de baptisés ».
« Au début de troisième millénaire, Dieu appelle les croyants, et de manière spéciale les laïcs à une élan missionnaire nouveau. La mission n’est pas une ‘ajoute’ à la vocation chrétienne. Au contraire, déclare le Concile, la vocation chrétienne est par sa nature une vocation à l’apostolat. Chers frères et sœurs, l’Eglise qui est en Slavonie et Srijem a besoin de vous ! Après les temps durs de la guerre, qui a laissé chez les habitants de cette région des plaies profondes qui ne sont pas encore guéries, l’engagement pour la réconciliation, la solidarité et la justice sociale, requiert le courage de personnes animées par la foi, ouvertes à l’amour fraternel, sensibles à la défense de la dignité de la personne faite à l’image de Dieu. Chers fidèles laïcs, hommes et femmes, vous êtes appelés à assumer généreusement votre part de responsabilité pour la vie des communautés ecclésiales auxquelles vous appartenez…. Aucun baptisé ne peut rester oisif ! ». (S.L.)

(Agence Fides, 9 juin 2003, 35 lignes, 472 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network