http://www.fides.org

Asia

2004-07-14

ASIE / INDE - Développement du travail de la communauté catholique dans le domaine de l’instruction de haute qualité scientifique : il existe à présent un collège pour former les ingénieurs en Inde Occidentale

Nagpur (Agence Fides) - La communauté catholique indienne a toujours misé sur le secteur clef de l’instruction, dans son engagement social et culturel en faveur de la population indienne. Dans tout le pays, des écoles et des instituts catholiques, qui donnent une instruction de haut niveau, sont devenus des points de référence des services éducatifs nationaux, au point qu’ils sont fréquentés en majorité par des étudiants non chrétiens.
Dans le contexte de cet engagement de haut niveau scientifique, se situe la création récente à Nagpur, dans l’Etat de Maharashtra en Inde occidentale, d’un collège spécialisé qui donne l’instruction au plan universitaire dans quatre branches : électronique et communications, informatique, mécanique, électrique.
M. Dapat, proviseur du Collège, dirigé par les Pères Pallotins, a annoncé que l’Institut pourra accueillir 60 étudiants pour chaque branche, et prévoit des activités hors programme. En effet, le Collège offrira aussi la possibilité d’une instruction linguistique poussée, en utilisant les compétences existant dans la communauté des religieux Pallotins, qui parlent chinois, anglais, français et allemand.
L’Institut, reconnu par le « India Council for Technical Education », est affilié à l’Université de Nagpur. Il a plus de 60 laboratoires, avec une technologie à l’avant-garde, il a des bibliothèques, des salles de lecture. Il y a aussi la résidence pour étudiants et étudiantes, tenue par des religieuses et des Sœurs Pallotines, congrégations fondées par Saint Vincent Pallotti (1795-1850).
La communauté catholique, considérant que l’instruction des jeunes est fondamentale pour la croissance de la personne et le développement de la société, s’efforce d’augmenter le niveau d’alphabétisation de la population de l’Inde, en instituant la libre contribution d’organismes privés dans le domaine de l’instrcution, comme celui offert par les écoles catholiques.
Actuellement, de nombreux Evêques, experts, proviseurs, enseignants catholiques, étudient la « Free and Compulsory Bill », mesure législative qui devrait réorganiser le secteur de l’instruction en Inde, et prévoir l’école obligatoire pour les enfants de 6 à 14 ans. Les critiques fondamentales mises par la communauté catholique à la proposition de loi concernent le manque de création d’un Système Scolaire Commun où les jeunes de toutes castes, classes ou croyances religieuses puissent bénéficier d’une instruction commune dans la même école.
D’après des données de l’UNICEF, plus de la moitié au moins des 130 millions d’enfants dans le monde, qui ne fréquentent pas l’école même un jour par an, se trouve en Inde. Le taux d’analphabétisme est égal à 35%, et, dans les cas des groupes les plus pauvres, il s’élève même à 55% sur une population qui dépasse le milliard d’habitants. (P.A.)
(Agence Fides, 14 juillet 2004, 39 lignes, 456 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network