http://www.fides.org

Asia

2003-06-06

ASIE / INDE - LA CATECHESE ET LA COMMUNICATION DANS LA FORMATION DES PRETRES POUR RENDRE LEUR MISSION PLUS EFFICACE

Bangalore (Agence Fides) – Le programme de formation des séminaristes du Diocèse de Bangalore en Inde insistera beaucoup sur la communication. C’est ce qu’a déclaré le Père Sebastian Periannan, nouveau supérieur du grand séminaire saint Pierre, centre bien connu de formation théologique dans le Pays.
Communicateur de gande expérience, le Père Periannan, âgé de 45 ans, ancien directeur du programme tamil de « Radio Veritas », a exprimé son intention de faire éduquer les prêtres de l’avenir à une sage gestion des dynamiques de la communication à tous les niveaux. « De cette capacité, dépend souvent l’efficacité de la Mission. Chaque homme communique par des gestes et des paroles. Chacun de nous doit regarder Dieu, qui est le plus grand communicateur : il communique l’Esprit d’amour… Pour chaque prêtre, la communication est déterminante à tous les niveaux : pastoral, interpersonnel, prophétique et spirituel. Une ‘bonne communication’ au plan pastoral signifie pour un prêtre diriger une paroisse avec un style ouvert, accueillant. Dans le domaine interpersonnel, le prêtre doit savoir se monter aimable et compréhensif envers les personnes avec lesquelles il entre en contact. Un prêtre ‘bon communicateur’ est aussi un prophète, qui n’a pas peur d’annoncer, et de prendre position pour la vérité et pour la justice. La communication au plan spirituel est en revanche silence, discipline, capacité contemplative, et capacité d’entrer en relation avec Dieu ».
Le Père Periannan a aussi exprimé la confiance dans l’utilisation des moyens modernes de communication, à commencer par Internet qui « peut être très utile pour le travail pastoral et missionnaire. Certes, le Réseau contient aussi la pornographie, et beaucoup de choses dont il faut savoir se garder. Mais c’est là que réside la maturité et le discernement d’un communicateur : dans l’utilisation sage d’un moyen aux grandes capacités de bien, comme l’est Internet ».
Les séminaristes de Saint Pierre, a annoncé le nouveau supérieur, étudieront ensemble « Catéchèse et Communication », en se servant de la radio, du cinéma et d’Internet. Il croit beaucoup dans le critère de la multiplicité des disciplines et de la « théologie contextuelle » qui embrasse et interprète la scène socio-politique et religieuse d’un pays et d’une époque donnée. (P.A.)
(Agence Fides, 6 juin 2003, 31 lignes, 378 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network