http://www.fides.org

Africa

2004-07-14

AFRIQUE / ETHIOPIE - La discrimination alimentaire des femmes en Ethiopie, dans un programme de la télévision italienne

Addis-Abeba (Agence Fides) - Les femmes continuent à être victimes de discrimination même dans des circonstances dramatiques comme les famines qui frappent périodiquement l’Ethiopie. Voici ce qu’a déclaré à la télévision italienne Sœur Elisa, Missionnaire Salésienne qui travaille à Zway, dans une région de l’Ethiopie à majorité musulmane : « Les greniers sont vides, et les gens ont commencé à vivre de rien, la population commence à mourir des privations ».
« Le seul moyen pour s’assurer que la nourriture soit consommée effectivement par les femmes et les enfants, c’est de les faire manger près de notre Mission, parce que si nous leur donnons de la nourriture à apporter chez elles, elles la donnent au mari. Cela déjà arrivé à des femmes qui venaient depuis le début pour prendre le lait, pour prendre la farfa, pour l’enfant ; mais nous nous sommes aperçues que l’enfant diminuait de poids… finalement il est mort ! Nous avons alors demandé à la mère : « tu as donné le lait à ton mari ? ». Et la femme a reconnu que le premier à manger a été le mari, parce que le mari était un peu malade, parce que le mari lui a ordonné de lui donner le lait et la femme a obéi, au point que l’enfant qui est mort était une fille, c’était une petite fille, et donc ce n’était pas une grosse perte dans une famille ».
« Malheureusement, la région est toujours en danger de famine, et les gens sont habitués à choisir qui doit vivre et qui meurt », conclut Sœur Elisa avec amertume. (L.M.)
(Agence Fides, 14 juillet 2004, 21 lignes, 284 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network