http://www.fides.org

Africa

2004-07-08

AFRIQUE / CONGO (REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE) - « Les populations du Congo, du Rwanda, et du Burundi veulent la paix » déclarent les Evêques des trois Pays de la Région des Grands Lacs

Kinshasa (Agence Fides) - « Pourquoi continuer à faire tant de mal au prochain, à son propre voisin ? ». C’est dans cette question de Mgr Simon Ntamwana, Archevêque de Gitega au Burundi, que l’on peut résumer la 8° Assemblée de l’Association des Conférences Episcopales de l’Afrique Centrale (ACEAC) ; elle s’est déroulée à Kinshasa, Capitale de la République Démocratique du Congo, du 5 au 7 juillet. Elle a réuni les Evêques des Pays de la Région des Grands Lacs, République Démocratique du Congo, Rwanda, et Burundi. « Nous devons inviter les groupes qui combattent et qui mettent en danger la paix dans la région, à s’asseoir à la table des négociations pour que l’on mette fin à la violence une fois pour toutes », a déclaré Mgr Ntamwana, qui est aussi vice-président de l’ACEAC.
Les Evêques des trois Pays se sont engagés à aider le processus de paix dans la région, en apportant leur contribution à la conférence régionale de paix qui se tiendra au mois de novembre prochain.
Pour Mgr Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence Episcopale du Congo, les guerres qui affligent la région ne sont pas voulues par les populations : « La guerre a été utilisée à des fins personnelles par certaines personnes intéressées seulement par le pouvoir. Ce n’est pas une guerre entre les populations du Congo, du Rwanda et du Burundi ». L’Archevêque de Kisangani a ajouté : « L’Eglise désire le bien-être de la population. Pour cella elle tient en grande considération la Conférence sur la Région des Grands Lacs, en cours de préparation ». (L.M.)
(Agence Fides, 8 juillet 2004, 24 lignes, 298 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network