http://www.fides.org

Asia

2004-07-07

ASIE/INDONÉSIE - Élection du président de l’Indonésie : tout est reporté au ballottage de septembre

Djakarta (Agence Fides) - Avec plus de 40% de bulletins dépouillés, dans la tournée électorale du 5 juillet dernier où l’on votait pour élire le nouveau président indonésien, les projections indiquent qu’aucun candidat n’a obtenu la majorité absolue des voix, ce qui ouvre la perspective d’un ballottage.
À s’affronter au second tour prévu le 20 septembre, il y aura le Général Susilo Bambang Yudhoyono, du nouveau Parti Démocratique, et la Présidente sortante Megawati Sukarnoputri.
Selon les premiers résultats partiels, Susillo aurait obtenu 33,2% des suffrages (beaucoup moins que ce qu’il espérait) ; Megawati, fille de l’ancien président Sukarno, en aurait obtenu environ 26%, tandis que la troisième place reviendrait au Général Wiranto, candidat du Golkar, avec 23,3% des voix.
À ces premières élections en Indonésie depuis la fin du régime dictatorial de Suharto en 1998, ont participé, selon les chiffres officiels, près de 80% des 154 millions d’inscrits aux listes électorales. Les résultats définitifs du scrutin ne seront rendus publics que dans une dizaine de jours, étant donné les difficultés logistiques du dépouillement dans un pays composé de 17.000 îles.
Avec sa population de plus de 230 millions d’habitants, dont près de 90% sont de religion musulmane, l’Indonésie est le pays musulman le plus peuplé du monde, et le quatrième par le nombre des ses habitants après la Chine, l’Inde et les États-Unis.
(PA) (Agence Fides 7/7/2004)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network