http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-07-06

ASIE THAÏLANDE - Sida : l’Asie comme l’Afrique il y a 15 ans : 7,4 millions de séropositifs

Rome (Agence Fides) - Selon les estimations du Rapport 2004 que l’UNAIDS vient de publier, le sida est en train de se répandre rapidement dans de nombreux pays d’Asie.
Parmi les principaux motifs qui sont à l’origine des 7,4 millions de séropositifs, on peut citer : l’information faible ou totalement inexistante à ce sujet, bien que vingt ans aient passé depuis le premier diagnostic.
L’an dernier, 1,1 millions de nouveau cas ont été enregistrés en Asie, un chiffre alarmant vu que 60% de la population mondiale vit dans ce continent.
L’épidémie est particulièrement répandue dans les pays du sud-est asiatique comme la Birmanie, la Thaïlande et le Cambodge, où 3% de la population est contaminée. En Inde, qui compte le plus grand nombre de personnes infectées au monde après l’Afrique du sud, avec 5,1 millions de personnes, une étude a montré qu’un quart de la population n’a jamais entendu parler du sida. Au Bangladesh, moins de 20% des femmes mariées et 33% des hommes mariés ont entendu parler de la maladie. L’Indonésie, avec ses 210 millions d’habitants et un usage très répandu de seringues contaminées chez les toxicomanes, présente un terrain idéal pour la diffusion massive de la pandémie. Le Vietnam, à cause de la drogue et de la prostitution, représente le cas le plus inquiétant, bien que le taux de diffusion y soit inférieur à 1%.
Bien que l’Afrique subsaharienne soit la région la plus touchée au monde, avec 25 millions de cas, l’Asie aurait besoin de 20 milliards de dollars (16,4 milliards d’euros) pour un programme de prévention et de traitement à mettre en oeuvre d’ici 2007, contre les cinq milliards de dollars qui y sont consacrés actuellement.
Si on n’arrivait pas à mettre en oeuvre des mesures pour inverser cette tendance, la Chine pourrait compter 10 millions de personnes contaminées d’ici 2010. Le virus s’est déjà répandu dans toutes les provinces, et dans certaines régions le taux de prévalence dû à l’usage de la drogue arrive à 80%. (AP) (6/7/2004 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network