http://www.fides.org

Asia

2004-07-01

ASIE / CHINE - Le souvenir de Mgr Michel He Jinmin, Evêque du Diocèse de Ningbo, évangélisateur zélé jusqu’à ses derniers jours

Ningbo (Agence Fides) - Un Evêque qui a su mettre en pratique les indications du Concile Vatican II : c’est ainsi qu’est rappelé Mgr Michel He Jinmin, Evêque du Diocèse de Ningbo, dans la Province du Zhejiang, décédé le 4 mai dernier à l’âge de 87 ans, après deux ans de lutte contre un cancer au foie.
Né en 1917, il fut consacré Evêque le 14 janvier 2000. Il a été séminariste à Shanghaï jusqu’en 1958. Après la persécution, ayant purgé 20 ans de prison et de travaux forcés, il fut invité de nouveau en 1985 au séminaire de Shanghaï, et ordonné prêtre 6 mois plus tard. De retour dans son diocèse, il fut nommé curé de la cathédrale de Ningbo, dédiée au Sacré-Cœur, et élu ensuite Administrateur Diocésain. A 83 ans, il fut consacré et nommé Evêque du Diocèse.
Il a su marcher avec son temps, en inspirant son travail pastoral et d’évangélisation à l’esprit du Concile Vatican II. Tous se rappellent son zèle pour l’évangélisation, qu’il savait transmettre aux fidèles. Ces quatre dernières années, il avait organisé trois Assemblées diocésaines sur l’évangélisation, en recommandant la formation de groupes bibliques, et la responsabilité de chaque baptisé dans l’annonce de l’Evangile.
Mgr He Jinmin a été le premier responsable du Diocèse de Ningbo, après la réouverture des églises, au début des années 1980. Actuellement, le Diocèse enregistre une augmentation du nombre des vocations de religieux et de religieuses. Le Diocèse compte 13 prêtres jeunes, 40 religieuses de la Congrégation diocésaine des Saintes Ames, et 17 séminaristes. Il y a plus de 25.000 catholiques, le double du nombre de 1980, avec une croissance annuelle de 3%, grâce à l’activité pastorale et au travail d’évangélisation qui sont en progression continue.
Ningbo est une ville de 250.000 habitants, avec de nombreuses attractions historiques et touristiques, un port commercial très actif dès l’époque de la Dynastie Tang, et a toujours eu de nombreux visiteurs étrangers. Les témoignages des visiteurs du Diocèse de Ningbo, ces dernières années, et leurs impressions sur la communauté chrétienne, ont toujours été positives : « Les fidèles ont une foi chrétienne vive et fervente. Il est merveilleux de voir comme ils prient, et de savoir qu’ils se sont transmis les prières dans les familles » déclare une source de l’Agence Fides. Actuellement, la communauté catholique est très unie et jouit d’une grande estime.
Les funérailles de l’Evêque, évangélisateur zélé jusqu’à ses derniers jours, ont été célébrées le 7 mai dernier par son successeur qui était Coadjuteur de Ningbo, Mgr Mathieu Hu Xiande.
(Agence Fides, 1° juin 2004, 34 lignes, 441 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network