http://www.fides.org

Asia

2004-07-01

ASIE / INDE - Les Evêques rencontrent le Premier Ministre : coopération entre Eglise et Etat pour construire la tolérance et l’harmonie sociale en Inde

New Delhi (Agence Fides) - Les Evêques de l’Inde apprécient le programme du nouveau gouvernement, et assurent de la collaboration de l’Eglise catholique pour la réalisation de politiques sociales innovatrices et socialement productives. C’est ce qu’a déclaré Mgr Telesphore Toppo, Président de la Conférence Episcopale de l’Inde, le 26 juin dernier, après avoir rencontré le nouveau Premier Ministre M. Manmohan Singh, et le dirigeant du Parti du Congrès, Mme Sonia Gandhi. La délégation des Evêques comprenait aussi Mgr Percival Fernandez, Secrétaire général de la Conférence Episcopale, le Père Donald de Souza, Sous-secrétaire, et le Père Babu Joseph, porte-parole.
Les deux dirigeants politiques ont remercié la délégation des Evêques, en reconnaissant la grande contribution que la communauté catholique apportait à la société indienne, dans le domaine de l’instruction et des services sociaux, et en particulier pour « ces couches de la société auxquelles peu de personnes se consacrent », se référant ainsi à toutes les institutions catholiques qui s’occupent des malades, des pauvres, des marginaux. « Cela a mérité à la Chrétienté une identité qui la distingue dans ce pays », a souligné le Premier Ministre, confirmant son engagement à créer une atmosphère d’harmonie sociale et de progrès économique qui se fera au bénéfice de tous. Le Premier Ministre a également déclaré que, avec son gouvernement, « les épisodes de violence contre les chrétiens seraient un souvenir du passé ».
M. Singh, après sa nomination,, avait indiqué comme priorité de son gouvernement, la promotion de l’harmonie sociale, la lutte contre le fondamentalisme, l’augmentation du bien-être des paysans, la création de conditions égales dans le domaine de l’éducation et des professions pour les Dalits et pour les « hors castes ».
Les Evêques ont promis leur soutien, dans leurs prières, pour les deux dirigeants politiques, en appréciant leur effort sincère de conduire l’Inde vers des sommets de progrès et de prospérité, dans un esprit de liberté religieuse authentique, qui signifie respect des diversités et une cohabitation pacifique dans la diversité. (P.A.)
(Agence Fides, 1° juillet 2004, 30 lignes, 351 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network