http://www.fides.org

Africa

2004-06-21

AFRIQUE / BURUNDI - Une espérance concrète de retour pour les réfugiés burundais en Tanzanie

Bujumbura (Agence Fides) - Plus de 300.000 réfugiés burundais en Tanzanie ont vécu la Journée Mondiale du Réfugié, le 20 juin, à l’enseigne de l’espérance. Les réfugiés en effet, se préparent à rentrer au Burundi. Avec les accords de paix de 2003 entre le gouvernement et les Forces pour la Défense de la Démocratie (FDD), le principal groupe burundais de guérilla, s’est ouverte une nouvelle phase dans la vie politique du Burundi. Même si la guerre n’est pas finie, parce que un autre mouvement de guérilla, les Forces Nationales de Libération (FNL), n’a pas encore signé la paix, de vastes régions du pays retrouvent les conditions de sécurité nécessaires pour permettre aux réfugiés de rentrer dans leur pays.
Une des raisons qui poussent les réfugiés à retourner au Burundi, ce sont les élections prévues pour le 31 octobre prochain. Les réfugiés veulent eux aussi participer à la reconstruction de leur pays, et de la démocratie retrouvée.
Pour aider le retour des Burundais, depuis le mois de janvier 2004, chaque mardi et vendredi plusieurs camions et autobus sont mis à la disposition des Réfugiés par le Haut-commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (UNHCR) : ils emmènent des centaines de personnes des camps de Tanzanie et les conduisent au Burundi. Le camp de Karago se vide rapidement. L’UNHCR s’est mis comme objectif de rapatrier avant la fin de 20043 au moins 150.000 réfugiés burundais qui se trouvent en Tanzanie. Depuis le mois de janvier 2004, plus de 32.000 réfugiés burundais ont ainsi pu retourner dans leur pays. (L.M.)
(Agence Fides, 21 juin 2004, 22 lignes, 267 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network