http://www.fides.org

Asia

2003-05-05

ASIE / INDONESIE - BORNEO : SUR 5.000 KM DE L’ARCHIPEL INDONESIEN, INTERNET A UN ROLE STRATEGIQUE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS CATHOLIQUES

Djakarta (Agence Fides) – Pour communiquer, instruire, échanger des expériences en Indonésie, Archipel qui s’étend dans l’Océan Indien sur une superficie de 5.000 km environ, l’Eglise d’Indonésie a choisi l’instrument de la formation à distance, en retenant l’utilisation de l’e-mail, la poste électronique.
En bénéficient les catholiques de plusieurs Diocèses du Kalimantan, dans la grande île du Bornéo indonésien, qui ont commencé un programme de deux ans pour devenir enseignants de religion dans des instituts catholiques et dans des écoles publiques, et catéchistes dans les paroisses.
Le Père Zacharias Lintas, Vicaire Général du Diocèse de Ketapang, situé à Bornéo, à plus de 600 km au nord de Djakarta, déclare que le programme a commencé au mois d’octobre 2000 en coopération avec « l’Indonesian Pastoral Institute » qui a son siège à Malang, dans l’île de Java. Le programme de formation à distance, explique-t-il, réduit le coût et permet aux étudiants une plus gande facilité d’accès aux études, sans devoir faire de longs et difficiles déplacements. Les étudiants, qui vivent pour la plupart dans des villages situés dans des régions lointaines, reçoivent le matériel par e-mail, étudient chez eux, et suivent des cours en des endroits indiqués de temps à autre dans un semestre.
Le premier cours de deux ans, qui s’est terminé à la fin du mois de mars, a déjà 58 diplômés, souligne le Père Paulis Lanjak, responsable de la Commission pour la Catéchèse à Ketapang, et, dans le deuxième cycle qui vient de commencer, il y a 115 étudiants, dont 47 femmes. Les Diocèses du Kalimantan ont grand besoin d’enseignants et de catéchistes, en particulier dans les régions rurales et dans les villages.
Le Père Lintas note que le cours aide à améliorer la qualité des professeurs de religions catholique, et leur donne la possibilité de devenir des employés de l’Etat, ce qui améliore leur condition sociale. Le Bureau provincial du Ministère pour les Affaires religieuses au Kalimantan a en effet demandé aux Evêques de la Province, au mois de février dernier, de préparer un nombre plus grand de catholiques pour enseigner dans les écoles publiques. La Province a besoin d’au moins 300 enseignants pour les écoles élémentaires et secondaires. (P.A. (Agence Fides, 5 mai 2003, 31 lignes, 383 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network