http://www.fides.org

Vaticano

2004-06-09

VATICAN - Lors de l’audience générale du mercredi, le Saint-Père rappelle son voyage en Suisse : « Le Christ lui-même, ressuscité et vivant, invite la jeunesse du troisième millénaire à ‘se lever’, c’est-à-dire à donner son sens plein à sa propre existence

Rome (Agence Fides). Dans son discours lors de l’audience générale du mercredi 9 juin, Place Saint-Pierre, le Saint-Père a parlé de son récent voyage apostolique en Suisse : « Le motif principal du pèlerinage apostolique dans cette nation bien-aimée a été la rencontre avec les jeunes catholiques de Suisse. Je remercie le Seigneur qui m’a donné l’occasion de vivre ensemble avec eux un moment de grand enthousiasme spirituel, et de proposer aux nouvelles générations helvétiques un message que je voudrais étendre à tous les jeunes d’Europe et du monde. Ce message qui me tient tant à cœur, se résume en trois verbes : "Lève-toi !", "Ecoute !", "Mets-toi en route !". C’est le Christ lui-même, ressuscité et vivant, qui répète ces paroles à chaque garçon et à chaque fille de notre temps. C’est lui qui invite la jeunesse du troisième millénaire à "se lever", c’est-à-dire à donner son sens plein à sa propre existence. J’ai voulu me faire l’écho de cet appel, convaincu que seul le Christ, Rédempteur de l’homme, peut aider les jeunes à se "relever" d’expériences et de mentalités négatives, pour croître jusqu’à leur pleine stature humaine, spirituelle et morale ».
Dimanche dernier, solennité de la Très Sainte Trinité, le Pape a concélébré la Messe avec les Evêques et avec les prêtres venus de toutes les parties de la Suisse. « Dans la lumière de ce mystère fondamental de la foi chrétienne, j’ai renouvelé l’appel à l’unité de tous les chrétiens, en invitant avant tout les catholiques à la vivre entre eux, en faisant de l’Eglise "la maison et l’école de la communion". Le Saint-Esprit, qui crée l’unité, pousse aussi à la mission, pour que la vérité de Dieu et de l’homme, révélée dans le Christ, soit témoignée et annoncée à tous ». Avant de quitter Berne, le Saint-Père a rencontré l’Association des anciens gardes suisses, « pour remercier du précieux service que, depuis près de cinq siècles, le Corps de la Garde Suisse rend au Siège Apostolique ». En pensant aux milliers de jeunes qui ont offert leur contribution singulière au successeur de Pierre au cours des siècles, le Pape a déclaré : « Des jeunes comme tous les autres, pleins de vie et d’idéaux, ils ont pu manifester de cette manière leur amour sincère pour le Christ et pour l’Eglise. Puissent les jeunes de Suisse et du monde entier découvrir la merveilleuse unité entre la foi et la vie, et se préparer à remplir avec enthousiasme la mission à laquelle Dieu les appelle » (S.L.)

(Agence Fides, 9 juin 2004, 35 lignes, 472 mots

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network