http://www.fides.org

Asia

2004-06-07

ASIE / PHILIPPINES - L’ancienne Présidente Mme Arroyo va vers la victoire aux élections présidentielles - Les fidèles sont en prière pendant la phase délicate du dépouillement

Manille (Agence Fides) - Les prévisions politiques dans la course à la Présidence des Philippines semblent se vérifier : sur les 80% des bulletins dépouillés, La Présidente sortante, Mme Gloria Macapagal Arroyo apparaît vainqueur des élections du 10 mai dernier. D’après le Mouvement National des Citoyens pour les élections Libres, organisme indépendant qui a surveillé de près les opérations de vote et le dépouillement des bulletins, Mme Arroyo aurait 2% d’avantage sur son adversaire direct l’acteur Fernando Poe.
Mais, les opérations de dépouillement qui sont dans la phase de contrôle, avant la proclamation officielle par le Congrès des Philippines, se termineront officiellement à la fin du mois de juin. D’après les projections données par le Mouvement National, Mme Arroyo a obtenu 39% des voix, et Fernando Poe 37% ; il reste encore 7 millions de bulletins à dépouiller.
De nombreux observateurs déclarent que la question des fraudes électorales soulevée par plusieurs partis politiques, n’a pas eu de part déterminante, même si l’on a enregistré des irrégularités dans les îles les plus petites de l’archipel ou dans les régions montagneuses les plus éloignées.
D’après l’Eglise catholique, qui travaille directement avec un grand nombre de personnel ecclésiastique, pour contrôler les opérations de vote, les élections ont été « généralement régulières, honnêtes et pacifiques », comme l’a récemment déclaré un document de la Conférence Episcopale. Ce point de vue a été partagé par d’autres groupes religieux et par des associations civiles présentes aux Philippines.
L’Eglise, qui avait déjà lancé une campagne de prière à l’approche des élections, a lancé un nouvel appel à la prière après le vote, dans la phase délicate du dépouillement des bulletins, alors que certains partis politiques menaçaient d’organiser une manifestation populaire. (P.A.)
(Agence Fides, 7 juin 2004, 26 lignes, 307 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network