http://www.fides.org

Asia

2004-06-02

ASIE - Pour les Evêques d’Asie, le dialogue inter-religieux est une espérance pour construire l’harmonie dans tout le continent

Bangkok (Agence Fides) - Le dialogue inter-religieux est une voie efficace pour apporter la réconciliation et construire la paix dans le continent asiatique : les Evêques de l’Asie en sont convaincus, qui cherchent à renforcer leur engagement pour le dialogue et l’harmonie inter-religieuse.
Il y a 25 ans, le Bureau pour les Affaires Œcuméniques et Inter-religieuses de la Fédération des Conférences Episcopales de l’Asie (FABC) a préparé une série de programmes de formation grâce auxquels « le clergé et les fidèles chrétiens asiatiques se sont rendus compte qu’ils devaient approfondir leur connaissance des autres religions » a expliqué le professeur Edmund Chia, des Frères de La Salle, responsable actuel du Bureau des Affaires Œcuméniques et Inter-religieuses de la FABC.
Les premières rencontres ont servi à enlever des préjugés existant, héritage du colonialisme, et ont aidé à établir les premiers liens timides avec les hindous, les bouddhistes et les musulmans. Pendant au moins sept autres années, on a cherché à approfondir et à développer une théologie du dialogue, en étudiant des questions comme « Vivre et travailler avec les frères d’autres religions en Asie ».
Après vingt ans de travail préparatoire, la FABC a lancé en 1998 l’Institut pour la Formation au Dialogue Inter-religieux, qui s’occupe aujourd’hui spécialement de la formation des jeunes. Le professeur Edmund Chia a expliqué : « Même si l’on note en Asie un vif intérêt pour le dialogue inter-religieux, il semble parfois que l’on en reste à un plan superficiel. Il faut en revanche un engagement actif, et une participation personnelle pour instaurer dans toutes les réalités locales un dialogue au plan spirituel, d’études, mais aussi de partage et de témoignage de vie ». (P.A.)
(Agence Fides, 2 juin 2004, 26 lignes, 296 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network