http://www.fides.org

Africa

2004-06-02

AFRIQUE / OUGANDA - Nouvelles règles pour la gestion des eaux du Nil, au centre d’une Rencontre en Ouganda

Kampala (Agence Fides) - Le cadre légal qui règle le Bassin du Nil est au centre de réunion qui s’est ouverte le 31 mai à Entebbe en Ouganda. Cette Rencontre réunit les 10 pays qui donnent sur le Bassin du Nil : Burundi, République Démocratique du Congo, Egypte, Ethiopie, Erythrée, Kénya, Rwanda, Soudan, Tanzanie, et Ouganda.
Les participants discutent sur le point de savoir comment créer de nouvelles règles pour la gestion des eaux du Nil, pour substituer les règles qui remontent à la période coloniale, et qui accordent un régime préférentiel à l’Egypte.
En 1929, la Grande Bretagne et l’Egypte ont signé un traitement qui établissait que les autres pays du Bassin devaient demander l’autorisation au Caire avant de faire des projets qui pourraient compromettre le flux des eaux du fleuve. L’Egypte et les autres pays cherchent un nouveau mécanisme de répartition des eaux, qui tienne compte des exigences de tous els Etats qui donnent sur le Bassin du Nil. (L.M.)
(Agence Fides, 2 juin 2004, 16 lignes, 178 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network