http://www.fides.org

Asia

2004-05-26

ASIE / INDE - Suicides en masse des paysans du sud de l’Inde en raison de la misère et du désespoir pour la perte de leurs récoltes : la Caritas vient en aide aux familles

Hyderabad (Agence Fides) - La Caritas et d’autres agences humanitaires d’inspiration catholique aident les paysans de l’Andra Pradesh en Inde méridionale : réduits à la misère par la sécheresse qui s’est abattue sur leurs récoltes, nombre d’entre eux se suicident, afin que leurs familles puissent accéder aux aides gouvernementales. La communauté chrétienne est bouleversée et les chrétiens notent « jusqu’à quel point de désespoir la pauvreté peut entraîner l’homme, jusqu’à s’enlever la vie ».
Interrogé par l’Agence Fides, Mgr Joji Marampudi, Archevêque de Hyderabad, Capitale de l’Andra Pradesh a déclaré : « J’ai parlé avec le Premier Ministre en lui demandant de la part des 4 millions de chrétiens de l’Andra Pradesh, d’intervenir et d’aider les paysans touchés par la sécheresse. Il m’a promis qu’il fera de son mieux. De son côté, la Caritas locale et d’autres organisations humanitaires ont lancé des programmes d’assistance et d’aide pour les familles. Un petit geste qui fera sentir leur solidarité, et une attention qui peut sauver de nombreuses vies ». Les paysans qui ont vu leur récolte de coton, nécessaire pour faire vivre leur famille, détruite par la sécheresse de la saison 2004, ne sont pas chrétiens, mais hindous ou animistes. La Caritas locale souligne qu’elle aide les pauvres et les nécessiteux sans faire de distinction de race, de religion, de groupe ethnique.
L’Eglise se mobilise aussi pour développer une culture de la vie, du bien précieux quelle représente, en insistant sur le fait que le suicide d’un père est toujours une perte grave pour chaque famille.
Les autorités civiles ont lancé un appel afin que cesse la chaîne des suicides. « Ne vous tuez pas, lit-on dans un message publié dans tout l’Etat, vous pourrez bénéficier des subsides que notre gouvernement du Congrès distribuera aux paysans pauvres ruinés par les dettes et par lé sécheresse ».
Lors des récentes élections, la coalition du Parti du Congrès est arrivée en tête dans l’Andra Pradesh, et l’on note la défaite éclatante de Chandrababu Naidu, un homme d’affaire de la nouvelle technologie qui a transformé la Capitale Hyderabad en un des laboratoires les plus avancés de l’Inde dans le domaine de l’informatique. La victoire du Congrès est due précisémzent à l’appui des paysans et des manœuvres journaliers, chez lesquels se développait le mécontentement face à la grande pauvreté et aux dettes contractées de plus en plus lourdes.
Cette situation a entraîné dans les dix derniers jours le suicide de 40 paysans. Ce fait a déjà eu des précédents : depuis 1997, on compte 900 suicides chez les paysans, toujours à cause de la sécheresse qui a duré pendant six ans, et des dettes contactées auprès des banques. Le nouveau gouvernement local, formé par le Parti du Congrès a promis 1.100 dollars environ pour l’extinction des anciennes dettes, et le double pour aider les familles à se remettre sur pieds.
Au plan fédéral, Mme Sonia Gandhi s’apprête à devenir Présidente de la coalition au pouvoir dans la plus gande démocratie du monde, la « United Progressive Alliance », qui comprend le Parti du Congrès et ses alliés. (P.A.)
(Agence Fides, 26 mai 2004, 41 lignes, 543 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network