http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-05-18

EUROPE / SUISSE - Moins de 7% des six millions des victimes annuelles du SIDA dans le monde reçoivent des soins médicaux. Ouverture à Genève de l’Assemblée annuelle de l’Organisation Mondiale de la Santé

Rome (Agence Fides) - L’Assemblée annuelle de l’Organisation Mondiale de la Santé s’est ouverte le 17 mai à Genève ; elle se terminera le 22 mai. Les délégations des 192 Etats membres y participent. L’Assemblée a un programme chargé, dominé par la relance de la lutte contre le SIDA, la menace que représentent de nouvelles maladies infectieuses, et l’impact croissant de la modification des styles de vie sur la santé.
A l’ordre du jour, on étudiera aussi le problème qui consiste à savoir comment développer la capacité de faire face au repérage et à la lutte contre les maladies causées, comme le SRAS et la grippe des poulets, par le passage des virus des espèces animales à l’espèce humaine. Mais une question reste fondamentale : le problème de la fourniture de médicaments contre le SIDA aux pays les plus pauvres, avec comme objectif de pouvoir soigner 3 millions de cas d’ici 2005. Moins de 7% des six millions de victimes annuelles du SIDA dans le monde, en effet, reçoivent des soins médicaux, d’après le dernier rapport de l’OMS.
Très peu sont ceux que l’on parvient à soigner en Afrique où, d’après les dernières estimations, il y a de 34 millions de cas sur les 46 millions de cas identifiés dans le monde, et où l’on a déjà enregistré 20 millions de morts.
On espère en outre, durant les travaux de l’Assemblée, obtenir la ratification du Traité anti-tabac par 28 autres Pays, après les 12 qui l’ont déjà ratifié. L’OMS estime que, d’ici 2030, le nombre des morts à cause du tabac doublera, arrivant à 10 millions, si l’on n’agit pas de manière drastique pour s’y opposer. (A.P.)
(Agence Fides, 18 mai 2004, 25 lignes, 309 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network