http://www.fides.org

Asia

2004-05-17

ASIE / CHINE - L’œuvre des religieuses catholiques, qui accueillent et s’occupent des enfants abandonnés

Ningjin (Agence Fides) - Il arrive souvent que des nouveaux-nés ayant des malformations à la naissance, soient abandonnés par leurs propres parents, laissés dans les hôpitaux ou dans les orphelinats. L’Eglise catholique en Chine, et en particulier de nombreuses maisons de religieuses, s’occupent de ces enfants. Récemment, en Chine, un nouveau-né atteint d’une grave maladie a été abandonné par ses parents dans le village de Ningjin, dans la Province du Hébéï. Les religieuses de la Maison d’Alba l’ont accueilli et lui ont donné les soins nécessaires ; elles veilleront sur sa santé et sur sa croissance.
(Agence Fides, 17 mai 2004, 11 lignes, 109 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network