http://www.fides.org

Asia

2004-05-15

ASIE / INDE - « Proches de la famille chrétienne, au secours des pauvres » : les thèmes de la prochaine Assemblée de l’Eglise Syro-malabare, communauté florissante et de foi authentique

Cochin (Agence Fides) - Aider la croissance humaine et spirituelle des familles, aider les pauvres : telles sont les priorités de l’Eglise Syro-malabare pour un avenir proche. C’est ce que déclare un document préparé en vue de sa 1° Assemblée, après que le Saint-Siège ait étendu l’autonomie de l’Eglise qui a sa base dans l’Etat du Kérala, dans le sud de l’Inde occidentale. L’Assemblée se tiendra au mois de novembre prochain sur le thème suivant : « Les problèmes qu’affronte la famille chrétienne, et les nouvelles tendances dans le domaine de l’éducation ».
Le document souligne que l’Eglise Syro-malabare réalise un service important dans le domaine de l’éducation, même si la société moderne érode toujours plus les valeurs morales d’amour et de communion sur lesquelles la famille chrétienne est fondée.
Le document servira de base de discussion sur lequel réfléchiront les Evêques de l’Eglise Syro-malabare ; il aborde les thèmes suivants : la vie de la famille, l’influence des moyens de communication de masse, le travail de l’Eglise dans le domaine de l’instruction, les problèmes qui menacent la famille au début du nouveau millénaire.
Le document souligne la diffusion de l’avortement, du divorce, de la drogue, de l’alcoolisme, de l’utilisation erronée des moyens de communication, comme Internet, et la télévision, tous facteurs qui minent les fondements de l’harmonie des familles chrétiennes.
Récemment, un Décret du Préfet de la Congrégation pour les Eglises Orientales, a accordé au Synode des Evêques Syro-malabars la pleine autonomie juridique pour l’élection des ses propres Evêques, pour la création et la suppression des Eparchies (diocèses) au sein de son propre territoire. Le Synode de l’Eglise Syro-malabare peut décider, selon un critère de vote à la majorité, des questions liturgiques, et de l’élection de ses propres Evêques, choisis dans un groupe de candidats, en faisant les enquêtes opportunes, et en en proposant les noms à l’approbation du Saint-Siège.
L’Eglise Syro-malabare est une communauté florissante, riche en vocations religieuses et de laïcs, florissante dans la pastorale des familles avec un profond esprit missionnaire : elle témoigne de la renaissance et de l’élan missionnaire du christianisme en Asie. Cette « Eglise autonome » en pleine communion avec Rome, a son centre dans l’Etat indien du Kérala et compte 3.900.000 fidèles dans le monde. Sa grande vitalité apparaît surtout dans le domaine des vocations : plus de 6.000 prêtres (211 ordonnés en 2002), 30.000 religieuses et des milliers de prêtres et de religieuses qui, originaires de l’Eglise Syro-malabare, ont adhéré à des Diocèses ou à des Congrégations de rite latin : tout cela fait que 70% des prêtres (diocésains et religieux) et des religieuses présents en Inde (qui a 17 millions de catholiques sur plus d’un milliard d’habitants), proviennent de l’Eglise syro-malabare. (P.A.)
(Agence Fides, 15 mai 2004, 37 lignes, 483 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network