http://www.fides.org

Africa

2003-05-30

AFRIQUE / CONGO (REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE) - LES COMBATS SE POURSUIVENT ENTRE LES MILICES RIVALES HEMA ET LENDU, A BUNIA VILLE MARTYRE DU NORD-EST DU CONGO

Bunia (Agence Fides) – La situation reste toujours tendue à Bunia, la ville du nord-est de la République Démocratique du Congo, bouleversée depuis des semaines par les combats entre les milices Hema et Lendu. « Pour le moment, il n’y a pas de combats » déclare une source locale contactée par l’Agence Fides. « Hier, il y a des combats qui ont duré près de deux heures. Les quelques habitants qui sont restés, vivent enfermés chez eux dans la terreur que les affrontements ne reprennent avec plus de violence, et entraînent de nouveaux massacres de civils.
« En ville, la nourriture est toujours plus rare, et l’assistance sanitaire n’existe pratiquement plus. Il n’y a pas de médicaments, et il manque même le personnel sanitaire. La MONUC (Mission d’Observation des Nations-Unies au Congo), la force de paix de l’ONU qui doit surveiller le respect du cessez-le-feu au Congo, n’est pas encore parvenue à imposer une trêve aux belligérants. Il faut renforcer la présence internationale à Bunia si l’on ne veut pas que le monde assiste à une autre tragédie humanitaire ».
Le conflit dans l’Ituri oppose depuis 1999 les Lendu, ethnie qui vit de l’agriculture, aux Héma, une ethnie proche des Tutsi, formée surtout de pasteurs semi-nomades. Les affrontements entre Hema et Lendu ont fait jusqu’à présent des dizaines de milliers de morts et 500.000 réfugiés. En République Démocratique du Congo, il y a aussi plusieurs forces locales et étrangères qui combattent depuis 1998. Le bilan total de la guerre est de 3 millions de morts au moins.
(Agence Fides, 30 mai 2003, 22 lignes, 283 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network