http://www.fides.org

Asia

2004-05-07

ASIE / COREE DU NORD - Nouveau Plan 2004-2005 de la Caritas de Hongkong pour les aides humanitaires à la Corée du Nord: assistance à plus de 500.000 enfants, soutien social étendu

Hongkong (Agence Fides) - « L’urgence humanitaire en Corée du Nord n’est pas terminée. Les résultats obtenus grâce aux aides internationales sont menacées par les difficultés économiques qui continuent » : c’est l’appel lancé par la Caritas de Hongkong dans le nouveau Plan détaillé qui fait le point sur les besoins humanitaires et sur l’engagement de l’organisation en Corée du Nord pour 2004-2005.
La Caritas de Hongkong, qui travaille dans le pays depuis la moitié des années 1990, a été parmi les premières Organisations Non Gouvernementales à lancer des projets au-delà du 38° parallèle, et qui a fourni en tout des aides pour plus de 27 millions de dollars.
Pour 2004-2005, pour réaliser les différents projets d’assistance de la Caritas en Corée du Nord, il faut 2.300.000 dollars, nécessaires pour combattre la malnutrition, et spécialement celle des groupes les plus vulnérables, pour assurer l’assistance médicale, maintenir la vie des crèches et des orphelinats, et soutenir l’agriculture.
Le rapport a été élaboré sur la base de la récente mission en Corée du Nord de Mme Kathi Zellweger, responsable des projets de la Caritas de Hongkong. Dans un entretien avec l’agence Fides, elle déclare qu’il est encore difficile de changer la route, en passant du travail d’assistance humanitaire à un véritable élan pour le développement. D’autre part, le taux de malnutrition dans le pays est encore très élevé, et touche plus de 6.500.000 personnes (sur 22 millions d’habitants), et une ration moyenne de nourriture va de 200 à 360 grammes par jour. La Caritas, explique-t-elle, entend continuer l’aide humanitaire immédiate, soutenir des interventions à long terme, travailler pour le processus de paix et pour les initiatives de réconciliation avec la Corée du Sud ».
Ceux qui bénéficient de l’assistance immédiate sont plus de 8.000 enfants dans 40 maisons d’accueil ou crèches, qui ont besoin de soins particuliers, et il y a des programmes spéciaux pour l’aide aux enfants handicapés.
Dans le domaine sanitaire, la Caritas travaille en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé, et vise à faire passer de 6 à 8 les hôpitaux auxquels elle fournit surtout des appareils et des médicaments. Dans le domaine agricole, la Caritas aidera à la formation et à la technique, les coopératives agricoles, et a lancé aussi une collaboration avec une usine textile de Pyongyang pour fournir des vêtements aux enfants nécessiteux.
Une des priorités de l’intervention de la Caritas est devenue la formation professionnelle, qui se réalise actuellement grâce à une collaboration avec des associations locales semi gouvernementales, avec lesquelles la Caritas a établi un contact qui permet de subvenir aux besoins de nombreuses personnes.
La Caritas veille aussi à donner la sécurité alimentaire (donner à tous la nourriture quotidienne nécessaire pour vivre), pour les enfants surtout et les femmes enceintes, les orphelins, les enfants d’âge scolaire, les personnes âgées. On estime que les aides de la Caritas atteindront les familles pour un total de 500.000 enfants qui habitent dans les comtés de la côte orientale du pays, où les besoins sont les plus grands
L’Organisation continue à travailler en pleine syntonie avec les Agences de l’ONU et les ONG présentes dans le pays, et aussi avec les autorités locales : elle a établi enfin une relation avec le « Flood Damage Rehabilitation Committee », agence gouvernementale qui coordonne toutes les aides humanitaires qui arrivent sur place. Par des missions trimestrielles, et avec des agents sur place, la Caritas veille à ce que les aides arrivent directement aux groupes et aux structures auxquelles elles sont destinées. (P.A.)
(Agence Fides, 7 mai 2004, 48 lignes, 611 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network