http://www.fides.org

Africa

2003-05-30

AFRIQUE / RWANDA - RENCONTRE DU CARDINAL SEPE AVEC LES AGENTS DE LA PASTORALE ET LES SEMINARISTES : « EGLISE DU RWANDA TU ES APPELEE A REPARTIR POUR LA MISSION ! » - UN MESSAGE D’ESPERANCE AUX DETENUS APPELES A S’ENGAGER POUR LE BIEN COMMUN

Kigali (Agence Fides) – Poursuivant sa visite pastorale au Rwanda, le Cardinal Crescenzio Sepe, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples a rencontré le jeudi 29 mai les agents de la pastorale auxquels il a recommandé une dévotion particulière envers l’Eucharistie comme source le de Mission. « Pour nous former comme missionnaires authentiques, nous devons rester devant l’Eucharistie, parce que le Sacrifice Eucharistique fait sentir la sollicitude de l’Eglise pour l’humanité tout entière… Le chrétien doit vivre un long moment en adoration… Le temps offert à l’adoration Eucharistique silencieuse est un temps offert à Dieu, mais il est aussi un temps durant lequel toute l’humanité est sanctifiée et pacifiée. L’Eucharistie est donc la vraie source de la Mission ». Le Cardinal Sepe a invité ensuite l’Eglise du Rwanda « à repartir pour la Mission, à faire un voyage fascinant même s’il n’est pas privé de difficultés … Nous sommes appelés à semer l’Evangile de l’amour dans des terrains fertiles et endurcis, mais le Seigneur est avec nous. Nous sommes appelés à éduquer les petits et les couples, les jeunes et la famille, la politique et l’école, la liberté et la justice, la femme et la personne âgée. Questions très grandes, mais l’avenir est rempli d’espérance, parce qu’il appartient à Dieu ».
Dans le bref message adressé aux détenus de la prison centrale, qu’il a visitée au début de l’après-midi du jeudi 29 mai, le Cardinal Sepe a déclaré : « Le génocide non seulement a détruit beaucoup de vies humaines, mais il a divisé aussi ce peuple, il a engendré la haine, il a nié l’amour et la fraternité dans votre société ». Puis il a lancé un appel « afin que tous s’engagent avec sincérité et avec amour fraternel, en contribuant à la reconstruction de la société rwandaise, sur la base des valeurs spirituelles et morales que seule peut offrir la foi au Christ. La recherche assidue du bien commun, de la paix et de l’unité du peuple rwandais, doit guider l’œuvre de chacun de vous… Mon souhait c’est que cette prison devienne pour tous un signe d’une vie nouvelle et d’une espérance nouvelle ».
A l’occasion de la visite au grand séminaire de philosophie de Kabgayi, le Cardinal Sepe a célébré le vendredi 30 mai la Messe pour les séminaristes, les professeurs et le personnel. « Le héraut de l’Evangile est une personne qui est continuellement unie au Christ. Il ne peut donc pas se laisser intimider par tous ceux qui ne sont pas en mesure d’apprécier sa condition de célibataire, parce que sa confiance repose en Dieu. Chers jeunes, si vous êtes vraiment décidés à suivre le Christ, il n’y aura pas de craintes dans votre future vie sacerdotale. Mais avec Dieu, on ne peut plaisanter, et on ne peut lui faire des promesses que l’on sait que l’on ne maintiendra pas. Je vous invite donc à considérer le célibat comme partie intégrante de votre vocation ». Puis le Cardinal Sepe a souligné la nécessité de la prière « humble et confiante », et il a invité les séminaristes en ces termes : « Sentez-vous, aujourd’hui et toujours, les témoins de la Résurrection du Seigneur Jésus ; soyez missionnaires et annonciateurs à tous vos frères Rwandais de la présence salvifique du Christ ». (S.L.)
(Agence Fides, 30 mai 2003, 42 lignes, 591 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network