http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-05-06

EUROPE / ITALIE - Plus de 200 millions de personnes, dans les Pays en voie de développement, sont frappées chaque année par l’infection « Giardia duodenalis » transmise par un parasite - « Atelier » de l’Institut Supérieur de la Santé

Rome (Agence Fides) - Pour donner un cadre mis à jour des nouvelles acquisitions dans le domaine de l’épidémiologie et du diagnostic de l’infection « Giardia duodenalis », l’Institut Supérieur de la Santé a organisé le lundi 10 mai un «atelier » auquel participeront de nombreux médecins du monde entier.
Il s’agit d’une infection qui est la cause la plus commune de diarrhée d’origine non virale chez l’homme. Elle touche 200 millions de personnes chaque année dans les Pays en voie de développement, mais elle n’exclut pas les pays industrialisés, où la « Giardiasi » est considérée comme une infection résurgente liée à la transmission du parasite par l’intermédiaire de l’eau et de la nourriture. (A.P.)
(Agence Fides, 6 mai 2004, 15 lignes, 154 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network