http://www.fides.org

Europa

2004-05-06

EUROPE / ITALIE - « Diminuons les distances ! » - Début des Semaines Solidaires 2004, organisées par le Centre Missionnaire du PIME de Milan, qui intéresseront 6.000 étudiants

Milan (Agence Fides) - La présence toujours plus massive d’extracommunautaires en Italie nous oblige à nous confronter toujours plus avec d’autres peuples et cultures. Pour les nouvelles générations, le défi pour une formation multiculturelle sera inéluctable, s’il est vrai que, dans les crèches de Milan, par exemple, un enfant sur quatre est fils de parents étrangers. En cette heure de sensibilisation éducative, le PIME (Institut Pontifical des Missions Etrangères) est en première ligne depuis longtemps, avec une série de propositions du Centre Missionnaire de Milan pour les écoles élémentaires, secondaires et supérieures de la région. Les parcours didactiques organisés par les animateurs de l’Institut, en collaboration avec les enseignants, convergent en un projet final qui prend le nom de « Semaines Solidaires ».
Les Semaines Solidaires représentent pour les jeunes une occasion de fête qui termine un itinéraire d’un an sous ls le signe de l’éducation à la mondialité et de l’interculture. Pendant deux semaines, du 4 au 14 mai, chaque jour, au Centre missionnaire du PIME de Milan, 600 jeunes participeront à cette fête, pour se divertir et pour apprendre grâce à un mélange de rencontres, de témoignages directs, de laboratoires pratiques, d’expositions et d’activités créatives, instruments avec lesquels se répand le patrimoine humain et spirituel des missionnaires du PIME.
Le projet des Semaines Solidaires se tient désormais depuis cinq ans, avec un bilan très positif : le nombre des participants aux Journées est passé de 600 jeunes lors la première fois en 2001 à 6.000 en 2004. Le thème de cette année « Diminuons les distances » se place en continuité avec la ligne choisie par le PIME dans le secteur éducatif. La coexistence avec l’autre se fait par la reconnaissance, la compréhension et donc la tolérance. Les distances ne sont pas annulées, mais diminuées : c’est là le slogan d’une manifestation qui souhaite un avenir où les frontières et les limites entre les peuples deviendront non pas des barrières, mais des voies de rencontre entre despersonnes, des visages, et des histoires de vie (S.L.)
(Agence Fides, 6 mai 2004, 30 lignes, 372 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network