http://www.fides.org

Asia

2004-05-05

ASIE / INDE - Joie de l’Eglise Syro-malabare : le centre de pèlerinages consacré à Saint Thomas est reconnu comme « Sanctuaire International » par le Saint-Siège

Kochi (Agence Fides) - C’est la joie et l’enthousiasme chez les fidèles catholiques dans l’Etat indien du Kérala, dans le sud de l’Inde : le Saint-Siège a honoré du titre de « Sanctuaire International » le centre de pèlerinages consacré à Saint Thomas Apôtre, qui se trouve sur la montagne de Malayattor au Kérala. La mesure a été communiquée par le Cardinal Varkey Vithayathil, Archevêque Majeur de Ernakulam-Angamaly, qui a donné lecture d’une communication envoyée par la Congrégation des Eglises Orientales.
Le Sanctuaire, situé à 80 km de la ville de Kochi, se trouve sur une colline et est traditionnellement lié à la figure de Saint Thomas Apôtre, premier évangélisateur de l’Inde dans la moitié du 1° siècle. La communauté catholique locale se réfère à l’Apôtre au point que les fidèles de cette partie du monde sont appelés « Chrétiens de Saint Thomas ». De sa prédication sont issues les communautés catholiques de rite syro-malabar et de rite syro-malankar, qui existent en Inde à côté de la communauté de rite latin.
Penant l’année, 3 millions de pèlerins environ, provenant du monde entier, visitent le Sanctuaire érigé à l’endroit où, selon la tradition, Saint Thomas aimait à se retirer pour prier.
« La désignation du premier <> de l’Inde est un grand honneur pour la communauté catholique et pour tout le pays », ont déclaré à l’Agence Fides des fidèles du lieu.
L’Eglise Syro-malabare est une communauté florissante, riche de vocations religieuses et laïques, florissante dans la pastorale des familles, avec un profond esprit missionnaire : elle témoigne de la renaissance et de l’élan missionnaire du christianisme en Asie. Cette « Eglise autonome », en pleine communion avec Rome, a son centre dans l’Etat indien du Kérala, et compte 3.900.000 fidèles dans le monde. Sa grande vitalité apparaît surtout dans le domaine des vocations : plus de 6.000 prêtres (211 nouveaux prêtres en 2002), 30.000 religieuses, et des milliers de prêtres et de religieux qui, originaires de l’Eglise siro-malabare, travaillent dans des Diocèses ou des Congrégations de rite latin, de sorte que 70% des prêtres (diocésains et religieux) et des religieuses présents zen Inde (qui compte 17 millions de catholiques sur un milliard d’habitants), proviennent de l’Eglise siro-malabare. (P.A.)
(Agence Fides, 5 mai 2004, 32 lignes, 393 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network