http://www.fides.org

Africa

2003-05-30

AFRIQUE / RWANDA - DISCOURS DU CARDINAL SEPE A LA CONFERENCE EPISCOPALE DU RWANDA : « LE PAYS A BESOIN D’ARTISANS DE PAIX ET DE L’UNITE NATIONALE, SUR LA BASE DE LA RECONCILIATION, DU PARDON ET DE L’AMOUR RECIPROQUE »

Kigali (Agence Fides) – « Les blessures que le peuple rwandais a reçues dans sa dignité humaine et religieuse sont profondes ; c’est pourquoi en plus de se cicatriser lentement, il leur faut une aide spirituelle, morale et psychologique adéquate… Je vous remercie pour votre engagement indispensable afin que le traumatisme humain et spirituel puisse laisser la place à la réconciliation et au pardon ». Le Cardinal Crescenzio Sepe, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, s’est adressé en ces termes à la Conférence Episcopale du Rwanda qu’il a rencontrée le 28 mai à Kigali. Il s’agit de la première rencontre de la visite pastorale du Cardinal au Rwanda, où il restera jusqu’au 31 mai.
Après avoir transmis aux Evêques le salut affectueux du Saint-Père (« le peuple rwandais lui tient beaucoup à cœur, en raison aussi des tristes événements du génocide survenu en 1994. Il ne cesse de vous accompagner de ses prières et de sa bénédiction apostolique »), le Cardinal Sepe a constaté que la situation se stabilisait, grâce aussi à l’engagement de l’Eglise pour surmonter cette situation critique : « Je souhaite que ce processus, encore lointain de son accomplissement, puisse se poursuivre et porter des fruits toujours plus nombreux : la paix surtout, la liberté, la coexistence sereine de tous les Rwandais, et le développement du Pays ».
Le Cardinal Sepe s’est ensuite adressé directement aux Evêques : « Vous êtes les artisans de la nouvelle société rwandaise, puisque dépend de vous, en grande partie, la formation des jeunes, des élites et des dirigeants chrétiens, qui pourront prendre en charge avec compétence, leurs responsabilités civiles, de vivre à la lumière de l’Evangile et de la foi en Dieu ». Le Cardinal a insisté ensuite largement sur la question de la formation, en encourageant les Evêques à renforcer les écoles catholiques, et à veiller sur la formation des séminaristes, du clergé et des religieux : « Il est fondamental pour votre Eglise d’avoir des prêtres saints et convaincus de leur vocation, de leur choix ! ». Le Cardinal a invité à veiller avec soin à leur formation « dès les premiers jours du séminaire » et pendant toute la vie du prêtre. Enfin, le Cardinal Sepe a invité les Evêques « à rester toujours unis dans la collégialité et dans la communion avec le Saint-Siège » face aux problèmes les plus importants et les plus épineux de la société. « Je recommande la même attitude à vos prêtres et à tous les religieux. Le Pays a besoin de sérénité pour résoudre les nombreux problèmes, mais il a besoin surtout d’artisans de la paix et de l’unité nationale, sur la base de la réconciliation, du pardon et de l’amour réciproque ». (S.L.)
(Agence Fides, 30 mai 2003, 35 lignes, 493 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network