http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-04-15

EUROPE / SUISSE - La poliomyélite : 15 millions d’enfants sont en danger en Afrique ; un premier cas de poliomyélite au Botswana après 13 ans

Rome (Agence Fides) - Pour la première fois depuis treize ans, un cas de poliomyélite a été détecté au Botswana, annonce l’Organisation Mondiale de la Santé.
Il s’agit d’un enfant de sept ans, dans le district de Ngami, au Botswana nord occidental. D’après l’OMS, la reprise de l’épidémie est due à l’interruption de la campagne de vaccination dans le nord du Nigéria au mois d’août 1993. La vaccination a repris cette année dans tous les Etats du Nigéria, à l’exception de l’Etat du Kano.
L’origine de ce virus est l’épidémie de poliomyélite constatée l’an dernier dans le nord du Nigéria, qui a provoqué de nouveaux cas également au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, en République Centrafricaine, au Tchad, en Côte-d’Ivoire, au Ghana et au Togo ; la poliomyélite avait disparu de tous ces pays.
Le gouvernement du Botswana, l’OMS, l’UNICEF surveilleront l’évolution de la maladie, et, avec la campagne de vaccination des enfants, on évitera l’apparition de nouveau cas.
La poliomyélite est une maladie très contagieuse, causée par un virus qui touche les enfants de moins de cinq ans, attaque le système nerveux et peut entraîner la paralysie totale et la mort.
Le virus reste à l’état endémique dans six Pays : Nigéria, Inde, Pakistan, Niger, Afghanistan, Egypte. L’OMS signale que les enfants africains sont en danger tant que le virus n’aura pas été entièrement vaincu, et l’on espère que cela sera fait pour 2005. (A.P.)
(Agence Fides, 15 avril 2004, 22 lignes, 260 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network