http://www.fides.org

America

2004-04-15

AMERIQUE / BRESIL - « Face aux défis de la société globalisée, nous voulons être une Eglise missionnaire, en assumant l’engagement concret de la Mission en Amazonie » : les engagements issus de la VI° Assemblée Nationale des Organismes du Peuple de Dieu au Brésil

Belo Horizonte-Minas Gerais(Agence Fides) - Au terme de la VI° Assemblée des Organismes du Peuple de Dieu, qui s’est tenue du 26 au 28 mars, les participants ont rédigé une Lettre datée du 28 mars 2004, adressée à leurs frères et sœurs de l’Eglise du Brésil ; elle est signée par les Organismes participants : Conférence Nationale des Evêques du Brésil, Commission Nationale des Diacres, Conférence nationale des Instituts Séculiers, Conférences des Religieux du Brésil, Commission Nationale des Prêtres, Conseil National des Laïcs du Brésil.
Les représentant des Organismes du Peuple de Dieu y soulignent que les projets contenus dans le 17° Plan Biennal, comme proposition de rendre effectives les lignes directrices d’Action évangélisatrice, « expriment le visage et le dynamisme de l’Eglise au Brésil, attentive aux appels et aux exigences du moment historique actuel ». Les projets qui ont été les plus appréciés par les participants sont ceux qui vont vers la construction d’une société de paix, vers le dépassement de la misère et de la faim, de la Mission en Amazonie, de la formation politique des laïcs, et en particulier le projet national d’évangélisation « Nous voulons voir Jésus : Voie, Vérité et Vie ».
Les participants déclarent : « A la lumière du thème de l’assemble ‘Ensemble dans la Mission’, nous sentons appelés à assumer la réalisation des projets dans les réalités locales, comme signes prophétiques et comme signes d’espérance ; nous voulons être une Eglise engagée dans la promotion de la dignité de la personne, dans le renouveau de la communauté, et dans la construction d’une société solidaire ».
La lettre insiste surtout sur les engagements pris par l’Eglise réunie en Assemblée pour faire face aux défis de la société globalisée, de l’économie libérale, et de transformations sociales profondes qui en découlent. « Nous nous engageons à être une Eglise missionnaire, engagée concrètement dans la Mission en Amazonie ; à témoigner de la communion, par une participation active à la campagne d’évangélisation ; à être une Eglise ‘qui sert’, solidaire dans la construction d’une société de paix, et dans l’effort pour supprimer la misère et la faim ; à cultiver l’esprit de partage des richesses spirituelles entre chrétiens, en promouvant la campagne de fraternité œcuménique et de dialogue face au pluralisme religieux ; à intensifier la formation des laïcs chrétiens pour une action politique imprégnée des valeurs évangéliques » (R.Z.)
(Agence Fides, 15 avril 2004, 33 lignes, 437 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network