http://www.fides.org

Asia

2004-04-14

ASIE / INDE - De nombreuses inscriptions au premier Cours Biblique par correspondance en langue « santali », organisé par deux catholiques

Bangalore (Agence Fides) - Faire parvenir la Bonne Nouvelle et les contenus de la Sainte Ecriture aux groupes ethniques qui parlent la langue locale « santali », en Inde centrale : tel est le but de l’initiative organisée par deux catholiques de la ville de Bangalore dans l’Etat de Karnataka. Le Père Chrysostom Hembron et le professeur Habil Musmn, un laïc, ont lancé au mois de décembre dernier le projet d’un Cours biblique par correspondance, en langue « santali ».
L’initiative a connu un succès inattendu auprès de la population locale, comme l’a expliqué le Père Hembron à l’agence Fides, en raison surtout de la simplicité et du style des contenus du cours ; il rend en effet accessible à tous la compréhension historique et théologique de la Bible.
Tous deux ont travaillé pendant plus d’un an pour traduire et adapter une série d’opuscules sur la Bible, de l’anglais au « santali ». L’effort le plus grand a été de rendre les contenus et les concepts exprimés dans la Bible en un style qui soit le plus proche possible des idiomes et de la culture des tribus locales, tout en conservant intact le message biblique. Avec les nombreuses inscriptions parvenues, ils espèrent contribuer à l’évangélisation des différents groupes tribaux indiens qui parlent le « santali ».
La langue « santali » appartient, avec 11 autres idiomes, au groupe appelé « munda » et est parlée par 3.700.0000 personnes en Inde centrale. Il faut noter que, parmi les langues du groupe, seul le « santali » a développé l’écriture. (P.A.)
(Agence Fides, 14 avril 2004, 22 lignes, 280 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network