http://www.fides.org

Asia

2004-04-14

ASIE / COREE DU SUD - Apporter les valeurs de l’Evangile en politique : un devoir des chrétiens du troisième millénaire - Message des Evêques de Corée à la veille des élections générales du 15 avril

Séoul (Agence Fides) - Evangéliser la politique, apporter les valeurs chrétiennes dans la gestion de la vie publique, assurer le bien commun en oeuvrant selon les critères de justice, de solidarité, d’honnêteté : telle sont les indications données par les Evêques de Corée à tous les électeurs coréens, à l’occasion de la fête de Pâques de 2004, à l’approche des élections du 15 avril.
Les Evêques, qui ont publié chacun des messages dans leurs Diocèses, soulignent la nécessité de participer activement aux élections, en notant la responsabilité des chrétiens à prendre part à la vie politique de leur pays, pour apporter leur contribution, en accord avec la Doctrine Sociale de l’Eglise. En particulier, les Evêques de Corée ont exprimé leur préoccupation face aux divisions et au climat de confusion que l’on note dans le pays à la veille du vote, à cause de la récente « mise en état d’accusation » du Président en charge, M. Roh Moo-hyun, et ont invité les électeurs à voter pour les candidats qui voudront se « consacrer avec zèle et avec patience à construire le bien commun dans la société ».
Mgr Nicholas Cheong, Archevêque de Séoul, a déclaré dans son Message : « Ce dont nous avons le plus besoin aujourd’hui, est une forme nouvelle de coexistence, de réconciliation, et d’unité », en demandant aux fidèles d’exercer leur « droit sacré de vote » pour créer un avenir de bonheur et de bien-être pour le peuple coréen. Ces élections, en effet, ont une signification spéciale pour le destin de la Nation.
Mgr Paul Ri Moun-hi, Archevêque de Taegu, a déclaré: “En célébrant la fête de Pâques, nous devons vivre une vie d’amour et de don au prochain », en demandant d’appliquer ce style de vie pendant et après les élections.
Mgr Andreas Choi Chang-mou, Archevêque de Kwangju, a déclaré : Nous, les chrétiens, nous avons un point de référence unique, Jésus-Christ et la vérité de son Evangile. Quand nous restons dans l’unité que Jésus désire pour nous, malgré la diversité des opinions, nous pouvons réaliser l’unité dans la diversité ».
Tous les Evêques ont invité les fidèles à répandre et à annoncer au monde la joie pascale, et à prendre des initiatives concrètes pour résoudre les problèmes qui affligent la société coréenne, comme le mépris de la vie et la désagrégation des familles.
Les élections du 15 avril sont considérées par les observateurs comme une sorte de référendum pour ou contre le programme du Président Roh Moo-hyun, mis en étant d’accusation par le Parlement au mois de mars dernier, pour violation de la loi électorale.
Alors que l’on attend la ratification de la Cour Constitutionnelle sur cette mesure, 35.600.000 électeurs sont appelés aux urnes pour choisir les 299 députés de l’Assemblée nationale. Deux grands partis s’affrontent : le parti conservateur «, « le Grand Parti National », et le parti progressiste, qui a pour tête le Parti Uri qui soutient le Président Roh. (P.A.)
(Agence Fides, 14 avril 2004, 39 lignes, 526 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network