http://www.fides.org

Asia

2004-03-30

ASIE / MALAISIE - Le programme du nouveau gouvernement de M. Abdullah Badawi : lutte contre la corruption, transparence, attention envers les minorités ethniques et religieuses

Kuala Lumpur (Agence Fides) - La lutte contre la corruption, la transparence dans l’administration publique, les réformes économiques, l’attention envers les minorités ethniques et religieuses, le développement des régions rurales : tels sont les points marquants du programme du nouveau gouvernement malaisien dirigé par M. Abdullah Badawi, du Parti « Barisan National », qui a gagné la semaine dernière les élections générales avec 80% des voix.
Le Premier Ministre a présenté son gouvernement, en continuité avec le passé, en accordant sa confiance à des hommes qui faisant partie du gouvernement de M. Mahathir Mohammad, le prédécesseur de M. Badawi, qui avait dirigé le pays pendant 22 ans.
D’après des sources locales de l’Agence Fides, l’atmosphère est bonne dans la population de Malaisie : ce que beaucoup ont apprécié chez M. Badawi, a été l’attention qu’il a accordée aux valeurs morales, ce qui lui a fait gagner la confiance des gens. Les perspectives pour le pays sont bonnes : l’économie est en reprise, et tous espèrent que le nouveau gouvernement donnera plus de bien-être au pays.
A l’approche des élections, les chrétiens réunis dans l’organisme œcuménique « Christian Federation of Malaysia » ont lancé un message qui mettait l’accent sur l’honnêteté des candidats et sur la volonté de travailler pour le bien-être de toute la population, y compris les minorités ethniques, linguistiques ou religieuses. Un Conseil inter-religieux, qui comprend des dirigeants chrétiens, hindous, bouddhistes et sikhs, avait lui aussi publié un appel à voter pour des personnes « de crédibilité certaine, et de formations politiques de qualité ».
Aux élections du dimanche 21 mars, le « Barisan National « s’est attribué 198 sièges sur les 219 du Parlement, et la "United Malaysian National Organization", la coalition de 14 partis qui se réfère à M. Badawi, a gagné dans 12 des 13 Etats de la Fédération.
Sur 25 millions d’habitants, les musulmans représentent 47%, les chrétiens 8,3%, à côté des hindous, des bouddhistes et des fidèles des cultes traditionnels. Les catholiques sont au nombre de 770.000 fidèles, et l’Eglise est répartie en 8 Circonscriptions ecclésiastiques. (P.A.)
(Agence Fides, 30 mars 2004, 30 lignes, 369 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network