http://www.fides.org

Dossier

2004-03-27

CARÊME 2004 - « L’humanité ne peut pas fermer les yeux devant un drame aussi préoccupant ! Quel mal ont commis ces enfants pour mériter autant de souffrance ? » (Jean-Paul II - Message pour le Carême) 3 - LES ENFANTS SOLDATS

« PETITS SOLDATS DE PLOMB »
Des droits qu’il ne faut pas oublier - Là où les enfants sont contraints de tuer : Asie - Afrique - Amérique latine.

AFRIQUE/OUGANDA
« J’ai été une enfant soldat » : histoire de Paska.

AFRIQUE/OUGANDA
Au cours de 18 ans de guerre civile, plus de 35 000 enfants ont été enrôlés de force dans la guérilla. Le travail de l’AVSI (Associazione di Volontariato per lo Sviluppo Internazionale) pour aider les petits qui ont pu échapper à l’emprise des guérilleros.

AFRIQUE/SIERRA LEONE
« Le principal défi est de récupérer l’identité des enfants contraints de se battre et de tuer », dit un missionnaire engagé dans l’aide aux enfants soldats du Sierra Leone.

ASIE/MYANMAR
L’instruction est le moyen pour réhabiliter les anciens enfants soldats dans ce pays qui détient le triste record mondial : témoignage de Mgr Charles Bo, Archevêque de Yangon, à l’Agence Fides.

ASIE/SRI LANKA
Hier brutalisés et endoctrinés, aujourd’hui accueillis et éduqués à l’amour : « Certains anciens enfants soldats sont devenus des enseignants qui s’occupent d’autres jeunes. C’est notre processus de paix, non pas à la table des négociations, mais dans la vie concrète », dit le P. Pinto Humer à l’Agence Fides.

AMÉRIQUE/COLOMBIE
Guérilla et paramilitaires créent un dommage irréparable à la société colombienne en utilisant les enfants dans le conflit armé : ils sont plus de 11 000 selon Human Rights Watch.

AMÉRIQUE/COLOMBIE
« Outre qu’ils sont victimes de toutes sortes de maltraitances et d’abus, les enfants piégés dans les conflits armés deviennent aussi des objectifs pour les assassins » : le douloureux témoignage du Directeur National des Oeuvres Missionnaires Pontificales de Colombie.

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network