http://www.fides.org

Vaticano

2003-05-26

VATICAN - « LE ROSAIRE DE LA PAIX » : MEDITER LES MYSTERES AVEC LES MESSAGES DU PAPE POUR LA JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX : UN FASCICULE PUBLIE PAR LE CONSEIL PONTIFICAL JUSTICE ET PAIX

Rome (Agence Fides) – Pour l’Année du Rosaire, prière recommandée par le Pape Jean Paul II pour obtenir le don de la paix, le Dicastère Vatican préposé à la promotion de ce bien suprême des peuples ; des familles et des personnes, a publié un fascicule intitulé « Le Rosaire de la Paix », qui lie les mystères du Rosaire avec les passages évangéliques correspondants, et avec des extraits significatifs des Messages du Pape pour les Journées Mondiales de la Paix.
L’intention de cette publication « de poche » (63 pages, éditions paulines), comme le souligne le Président de Justice et Pais, Mgr Renato Martino dans l’introduction de l’ouvrage, est « d’inciter et d’accompagner la réflexion sur la gande nécessité de changement et de conversion », dont dépend la réalisation de la paix dans le monde. « Le Rosaire, écrit Mgr Martino en citant le Pape, est une prière qui transforme, parce qu’elle met chez celui qui le récite ce germe de bien, dont on peur espérer des fruits de justice et de solidarité dans la vie personnelle et communautaire ».
La présentation des 20 Mystères avec des passages d’Evangile et des extraits des Messages pour les Journées Mondiales de la Paix, est complétée par les Litanies de la Sainte Vierge (dites de Lorette), et se termine par la Prière à Marie, Reine de la Paix, composée à cette occasion par Mgr Martino, dans laquelle on demande à la Mère de la Miséricorde qu’elle obtienne « aux gouvernants sagesse et discernement, afin qu’ils se servent des conquêtes de la science et de la technique pour promouvoir un développement humain respectueux de la création, et des projets de justice, de solidarité et de paix ; qu’elle nous aide tous « à comprendre que la première paix que nous devons atteindre est celle du cœur libéré du péché, et qu’elle fasse que, ainsi purifiés, en particulier pendant cette Année du Rosaire, nous puissions devenir des artisans de paix, en sorte que la cité de l’homme devienne un chantier laborieux où se réalise le salut du Christ, qui est la paix véritable et durable ». (S.L.)(Agence Fides, 26 mai 2003, 29 lignes, 389 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network