http://www.fides.org

America

2004-03-26

AMERIQUE / EQUATEUR - 1001 enfants sont enlevés du travail pesant dans les décharges publiques : l’effort de la Commune de « Santo Domingo de los Colorados » pour faire cesser le travail des enfants mineurs

Quito (Agence Fides) - On estime qu’il y a en Equateur de 500 à 1.000 enfants de 5 à 7 ans, qui travaillent dans la collecte et dans le traitement des ordures. D’après la Convention 182 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), la participation des enfants au recyclage des détritus est considérée comme un des travaux les plus dangereux, tout comme le travail dans les mines, la fabrication des briques, le travail agricole, le travail dans les œuvres de construction.
La Commune de « Santo Domingo de los Colorados » en Equateur, à 130 km de la Capitale, travaille depuis un an à faire cesser le travail des enfants qui sont embauchés dans les décharges publiques. Le projet pilote, coordonné par le gouvernement local de la Commune de Santo Domingo, prévoit un ensemble de mesures prises avec l’appui du Programme de déracinement du Travail des Enfants, et de l’ONG « Développement et Autogestion ». Jusqu’à présent, grâce à ce programme, 101 enfants (68 garçons et 33 filles) ont été enlevés du travail dans les décharges.
La Commune a procédé à une activité intense de sensibilité destinée à l’opinion publique locale, aux institutions d’Etat et privées qui travaillent dans le Commune, ainsi qu’à ceux qui recueillent les ordures, afin que chacun assume ses responsabilités en prenant conscience de ce problème et en s’engageant à aborder franchement le problème des enfants qui travaillent dans les décharges.
Le but est de souscrire à un accord national qui touche et engage tout le secteur public et privé, les institutions nationales, régionales et locales, les agences de coopération internationale, dans la lutte contre le travail des enfants dans les décharges, comme partie d’un projet spécifique qui implique aussi une amélioration des systèmes de traitement des ordures. La Commune de Santo Domingo de los Colorados, ainsi que l’Association des Communes de l’Equateur, travaille à la préparation d’un instrument juridique qui soit appliqué dans toutes les localités du pays, et permette la réglementation du travail dans les décharges publiques ; ce document interdit expressément tout travail d’enfants mineurs. (R.Z.)
(Agence Fides, 26 mars 2004, 29 lignes, 373 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network