http://www.fides.org

Asia

2004-03-16

ASIE / PAKISTAN - « Un dîner avec les frères chrétiens, au terme du jeûne du Carême : une délégation chrétienne accueillie par les chefs musulmans de la plus grande mosquée du Pays

Lahore (Agence Fides) - La collaboration s’accroît, et les gestes d’amitié se multiplient entre les musulmans et les chrétiens au Pakistan. Après la première visite d’une délégation chrétienne accueillie dans la moquée « Badshahi » à Lahore, la plus grande du pays, au mois de janvier dernier, un autre geste a eu lieu le 11 mars dernier de la part du « maulana » Muhammad Abdul Qadir Azad, le responsable de la mosquée.
Les musulmans ont en effet invité pour une rencontre à la mosquée une délégation de 25 membres de la Commission Episcopale pour le Dialogue Inter-religieux, dirigée par le père John Joseph Francis Needam, Secrétaire de la Commission. Il y avait aussi le Père John Joseph, Capucin, qui travaille au dialogue dans l’Archidiocèse de Lahore, et de nombreux représentants de la « Majlis-Ulema-e-Pakuistant », organisme qui rassemble de nombreux dirigeants religieux et intellectuels musulmans du Pakistan.
L’invitation était reliée au temps du Carême : il était conçu en effet comme moment de partage d’un repas, au terme d’un jeûne. La pratique d’interrompre le jeûne au coucher du soleil par « l’iftar » le repas à la fin du jeûne quotidien appartient à la tradition islamique du Ramadan ; mais de nombreux chrétiens l’adoptent aussi pour le Carême. Pendant le Ramadan, les chrétiens sont souvent invités par des amis et des parents musulmans à participer à ce repas, et parfois même, il est organisé par les chrétiens pour leurs amis musulmans.
Les interventions des différents dirigeants, avant le repas, ont souligné le climat de fraternité qui présidait à la rencontre.
D’après Hussein Ahmed Awan, membre du Comité du Pundjab pour la paix, le geste montre le grand respect des musulmans pour les non-musulmans. « Si ce processus se poursuit, nous construirons des grands pont islamo-chrétiens. Même à l’avenir, nous devons nous aider et nous accepter les uns les autres. Le geste d’aujourd’hui donnera du courage à tous les hommes de bonne volonté ».
D’après Allam Muhammads Zubair Ahmed Zhaer, chef du Comité central de l’organisation islamique « Alh-e-ehadith », « les terroristes n’ont pas de légitimation religieuse de leur côté. Ils pensent seulement à l’argent et non pas à l’humanité. Le coran enseigne que les personnes de l’univers entier appartiennent à l’humanité, et que Dieu veut que tous les gens de foi différente vivent ensemble dans la paix. Le monde d’aujourd’hui a besoin d’amour, de respect et d’harmonie ».
La « maulana » Muhammad Abdul Qadir Azad a pris ensuite la parole et a remercié la délégation chrétienne d’avoir accepté l’invitation : « Nous devons travailler ensemble pour apporter la paix et l’harmonie entre nous. Je condamne le terrorisme au Pakistan. Nous remercions la Commission épiscopale pour le Dialogue, qui nous a invités pour rompre le jeûne durant le mois du Ramadan. A présent nous avons rendu ce geste d’amitié, en rappelant que nous descendons tous de notre père commun de la foi, Abraham. Je suis certain que cette initiative se poursuivra les années prochaines ».
Dans son discours, le Père Nadeem a exprimé lui aussi sa joie pour la soirée en disant : le ‘maulana’ a suivi les pas de son père qui, dans le passé, a travaillé pour faire croître entre les religions au Pakistan une compréhension réciproque. La mission de notre Commission est de promouvoir l’amour, l’harmonie et la paix au Pakistan. Nous devons la poursuivre, pour garantir un avenir prospère au pays et au monde entier. Si nous savons continuer dans cette voie, les générations futures recevront de grandes bénédictions de ce chemin. Les dirigeants religieux doivent être un modèle pour les enfants et pour tous les fidèles. C’est notre devoir de travailler ensemble pour faire du pays un endroit où il est possible de vivre heureux. Cela aidera à créer la paix et la réconciliation ».
D’après de nombreux présents, l’événement est très important dans la voie du dialogue islamo-chrétien dans le pays, parce qu’il a une forte valeur symbolique, et servira d’exemple pour les fidèles de toutes les religions. Après les interventions, les chrétiens ont prié pour la prospérité et pour la stabilité du pays, et les musulmans ont fait de même. Puis, les 70 personnes ont pris ensemble le repas.
La mosquée « Badshahi » de Lahore remonte au XVII° siècle, et vient de l’Empire Mughal. La place devant le bâtiment est, d’après certains la plus étendue du monde, capable d’accueillir plus de 100.000 fidèles.
Parmi les initiatives récentes de dialogue au Pakistan, 150 étudiants chrétiens et musulmans, de la « S. Lawrence School » de Lahore, ont fait ensemble une journée de jeûne, et ont pris ensemble le repas du soir, dans un climat de fraternité. (P.A.)
(Agence Fides, 16 mars 2004, 61 lignes, 810 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network