http://www.fides.org

Africa

2004-03-12

AFRIQUE / MADAGASCAR - Plus de 170 disparus, 32 morts : bilan du cyclone « Gafilo » qui a ravagé Madagascar

Antananarivo (Agence Fides) - 170 disparus, 32 morts : c’est le bilan des dégâts provoqués par le cyclone « Gafilo » qui a dévasté Madagascar cette semaine. Parmi les disparus, il y a les 120 passagers et membres de l’équipage du ferry boat des Comores « Samson », coulé le 9 mars dans la Canal du Mozambique. Seuls deux passagers, un homme et une femme, ont été sauvés par les unités de secours.
Les aides de la communauté internationale arrivent dans l’île, en faveur notamment des 10.000 enfants de moins de 5 ans et des 2.500 femmes enceintes des régions touchées par le cyclone. Les femmes enceintes et les enfants sont parmi les personnes les plus vulnérables aux infections qui peuvent se répandre à cause du manque d’eau potable. De nombreux fleuves ont débordé et ont interrompu la distribution d’eau potable. Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national pour commémorer les victimes.
Le cyclone avait touché les régions du nord de Madagascar, à 4 heures du matin du dimanche 7 mars en entrant par les côtes du nord-est avec des vents de 300 km/h ; il a traversé ensuite une bonne partie du nord en direction du sud puis s’est dirigé vers la mer. Deux jours plus tard, il revenait sur Madagascar par le sud-ouest, où il a touché la ville de Ankazoabo.
L’estimation des dégâts est toujours provisoire. La Caritas de Madagascar a envoyé à l’agence Fides une première estimation partielle : les villages de Vohémar, Sambava, Antalaha, Maroantsetra, au nord-est, sont détruits à 90% ; les villages de Sainte-Marie, Fenerive-Est, Mananara-Nord et Vatomandry ont été détruits à 75%, et il y a plus de 130.000 sans abris dans 4 provinces de l’île ; celles de Fianarantsoa et de Tuléar ont été épargnées. (L.M.)
(Agence Fides, 12 mars 2004, 24 lignes, 316 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network