http://www.fides.org

Asia

2004-03-12

ASIE / INDE - Acceptation de la demande des chrétiens : le Vendredi Saint restera jour férié dans l’Etat de Karnataka

Bangalore (Agence Fides) - Le gouvernement de l’Etat du Karnataka a déclaré le Vendredi Saint comme jour férié, accueillant ainsi les récentes demandes de la communauté chrétienne. Le Diocèse de Bangalore en a informé l’agence Fides.
Ces temps derniers, l’Eglise locale s’était mobilisée avec des conférences et des manifestations publiques, en demandant au gouvernement de rétablir le Vendredi Saint comme jour férié, qui avait été enlevé sans raisons. Un forum de mouvements et d’associations chrétiennes, de toutes les confessions, avait protesté en demandant les raisons de cette mesure. L’association de laïcs, « Sabbah », présente dans tous les Diocèses de l’Etat, avait lancé dans toutes les paroisses une campagne de lettres à envoyer au gouvernement, pour faire pression sur les autorités locales.
Mgr Pinto, l’Archevêque de Bangalore avait également rencontré le Premier Ministre de l’Etat, M. Veerappa Moilly, en lui demandant de plaider la cause. Le 2 mars, le gouvernement du Karnataka a accepté la requête et a déclaré le Vendredi Saint comme fête légale.
L’an dernier, le Vendredi Saint était devenu un jour férié pour tous les citoyens du Bihar, Etat de l’Inde orientale, après la demande présentée aux autorités civiles par Mgr Benedict John Osta, Archevêque de Patna.
D’après les dispositions du gouvernement fédéral de l’Inde, le Vendredi Saint doit être un jour férié, jour où tous les bureaux sont fermés et où tous les fonctionnaires sont dispensés du travail. Mais les différents Etats de la Fédération indienne doivent faire entrer cette disposition dans leur organisation interne. (P.A.)
(Agence Fides, 12 mars 2004, 24 lignes, 268 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network