http://www.fides.org

Africa

2003-05-26

AFRIQUE / CONGO (REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE)- « POURQUOI LES NATIONS-UNIES N’INTERVIENNENT-ELLES PAS DE MANIERE EFFICACE AU CONGO ? » DEMANDENT LES MISSIONNAIRES DU SACRE-CŒUR (DEHONIENS)

Rome (Agence Fides) – « Nous exprimons notre profonde préoccupation face aux événements dramatiques qui se déroulent depuis ces dernières semaines, dans la partie orientale de République Démocratique du Congo, et de manière particulière dans la région de l’Ituri et dans les régions voisines », déclarent les prêtres du sacré-Cœur de Jésus (Déhoniens) dans un communiqué du 20 mai ; ils y dénoncent les violences qui secouent l’Ituri, dans le nord-est du Congo. Dans leur communiqué, ils rappellent à la communauté internationale ses propres responsabilités pour ce qui se passe au Congo : « Nous sommes perplexes par le fait que, dans cette situation dramatique, les forces de l’ONU n’aient eu ni la possibilité ni l’ordre d’intervenir pour servir de force de dissuasion face aux forces auteurs de désordres et porteuses de mort ; au contraire, on voit se dessiner le projet de retirer les forces de l’ONU des régions considérées comme trop dangereuses pour les observateurs et pour les militaires eux-mêmes de l’ONU (Bunia, Komanda, Mambasa…) Cela voudrait dire abandonner les populations de régions entières à leur triste sort, et les remettre dans les mains de milices capables seulement de piller, de détruire et de tuer » »(Agence Fides, 26 mai 2003, 20 lignes, 234 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network