http://www.fides.org

Africa

2004-03-08

AFRIQUE / CONGO (REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE) - L’association des Radios communautaires au service de la démocratie en République Démocratique du Congo

Kinshasa (Agence Fides) - « Les Radios doivent être des artisans de la paix et leurs microphones doivent servir non comme des armes mais comme des instruments de communication ». C’est l’opinion de Freddy Mulongo, président de l’Association des Radios Communautaires et Associatives (ARCO) de la République Démocratique du Congo. Comme le rapporte l’Agence DIA, l’ARCO, fondée il y a 3 ans, regroupe 67 Radios communautaires, dont un grand nombre sont catholiques. Les Radios s’engagent à ne pas transmettre de publicité sur l’alcool et le tabac, et à respecter les statuts de l’Association qui prévoient le respect des droits de l’homme, la protection du milieu, et l’opposition à toute incitation à la haine, à la xénophobie et au tribalisme.
Parmi les régions où l’on enregistre une plus grande présence de Radios associées à l’ARCO, il y a le Katanga avec 187 Radios, le Kasaï Oriental avec 15 Radios. Dans le Nord du Kivu il y a 5 Radios et plus de 20 sont en projet. Parmi les provinces où l’on enregistre une présence moindre, il y a l’Equateur et Bandundu.
Les Radios catholiques font partie du comité de direction de l’ARCO, dont le président est le directeur de Radio Réveil FM de Kinshasa. La vice-présidence du Comité de direction est assurée par Ben Kabamba de Radio Marie, du Kivu méridional et par Ghislain Banza de la Radio catholique Nuena Mantu du Kasaï oriental. Frère Narcisse Mongeye, de la Radio catholique Tomis Kikwit est le secrétaire général. L’ARCO, en collaboration avec le Père Luigi Loser, Combonien, a créé aussi une coopérative pour l’achat de matériel radio.
Dans chaque province du pays, il y a un coordinateur de l’Association qui veille à la charte de l’association et fournit aide et informations aux stations locales qui adhèrent à l’ARCO.
L’Association organise un séminaire sur le thème « Le Rôle des Radios de proximité, avant et après les élections en République Démocratique du Congo », prévu du 22 au 27 mars prochains. Le but du séminaire, auquel participeront des centaines de spécialistes du monde de la radio, est de réfléchir sur le rôle des radios dans la promotion de la logique démocratique en vue des prochaines élections dans le pays. On analysera comme exemples, les Radios communautaires du Mali, du Sénégal et de Madagascar, qui ont contribué à sauver le processus électoral dans leurs pays ces dernières années. (L.M.)
(Agence Fides, 8 mars 2004, 32 lignes, 413 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network