http://www.fides.org

Asia

2004-03-05

ASIE / TADJIKISTAN - Croissance de la communauté catholique au Tadjikistan avec l’arrivée de deux prêtres argentins

Douchanbe (Agence Fides) - Deux prêtres missionnaires argentins membres de l’Institut du Verbe Incarné, sont arrivés à leur nouvelle destination : la Mission du Tadjikistan. Les prêtres sont le Père Ezequiel Ayala, provenant de Baya Blanca (Buenos-Aires) et le Père Pedro Lopez, originaire de San Rafael, Province de Mendoza. Les nouveaux missionnaires ont été ordonnés prêtres il y a cinq mois, et se préparent à leur mission depuis longtemps. En effet, le Tadjikistan est un pays presque entièrement inconnu, par la langue et par la culture ; mais ils le sentent déjà très proche grâce à la présence de l’Eglise catholique.
Leur première tâche sera d’étudier la langue russe et la langue tadjik. Actuellement, la liturgie est célébrée en langue russe, et la plus grande partie des idèles catholiques parlent le russe ; toutefois, la langue officielle du pays est le tadjik, et c’est aussi celle que parle la plus grande partie de la population. Pour cette raison, les missionnaires ont comme engagement l’étude de la langue locale.
La Mission « sui juris » du Tadjikistan, érigée en 1997, a trois paroisses et un Centre missionnaire dans la ville de Yovon. Il y a cinq prêtres, tous membres de l’Institut du Verbe Incarné ; il y a aussi une communauté de Missionnaires de la Charité, de Mère Teresa. Le Tadjikistan a une superficie de 143.000 km² ; il a une frontière avec le Kirghizstan, la Chine, l’Afghanistan et l’Ouzbékistan. Il compte 6 millions d’habitants, dont 85% sont musulmans. La communauté catholique comprend 250 personnes. (S.L.)
(Agence Fides, 5 mars 2004, 23 lignes, 269 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network