http://www.fides.org

Africa

2004-03-04

AFRIQUE / SOUDAN - Mobilisation des organisations humanitaires internationales en faveur des victimes de la guerre du Darfour au Soudan occidental

Khartoum (Agence Fides) - Les organisations humanitaires internationales poursuivent leur tâche en faveur des réfugiés soudanais qui se sont installés le long de la frontière entre le Soudan et le Tchad. Le mercredi 3 mars, le Président de la Croix-Rouge Internationale, M. Jakob Kelleberger, a fait une visite au Soudan au cours de laquelle il a souhaité que la Croix-Rouge Internationale puisse avoir « un accès total » au Darfour, la région de l’ouest du pays, aux prises depuis des mois avec un conflit entre l’armée régulière et des mouvements de guérilla. Depuis le mois de novembre 2003, la Croix-Rouge Internationale n’a pas eu la possibilité d’aider les victimes des combats dans cette région.
Les combats dans la région du Darfour ont fait de 600.000 à 800.000 réfugiés à l’intérieur du pays, et 100.000 Soudanais se sont réfugiés au Tchad voisin où ils sont aidés par le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR).
L’UNHCR continue en effet à effectuer les opérations de transfert des réfugiés, du Soudan aux camps situés au Tchad voisin, et la distribution des premières aides. Ces jours derniers, l’UNHCR et ses partenaires ont transféré 586 réfugiés des localités de Tine et Guimeze dans le centre de transit de Kounoungo. Les réfugiés transférés de Touloum à Kounoungo sont au nombre de 496.
Le transfert de Touloum au nouveau Centre de Kounoungo a pour but de stabiliser le nombre des réfugiés, tant que les puits ne seront pas en service ; quand ils fonctionneront, il sera possible de satisfaire aux besoins en eau des réfugiés. Actuellement, l’eau est transportée du Centre de transit de Iriba.
Les ponts aériens de l’UNHCR se poursuivent également depuis le Pakistan et la Tanzanie. Le troisième des cinq vols prévus depuis le Pakistan est arrivé le 3 mars au Tchad avec des tentes et d’autres aides. De Tanzanie, en revanche, est arrivé le sixième des sept vols prévus pour le transport de ouvertures, de toiles de plastique et d’autres aides provenant des réserves de l’UNHCR dans le pays. Avec ces opérations de transport aérien, commencées à la mi-février, parmi lesquels un vol initial d’aides provenant des réserves d’urgence de Copenhague, l’UNHCR compte transporter en tout 511 tonnes d’aides d’urgence au Tchad.
Le Haut-commissaire pour les Réfugiés, M. Ruud Lubbers, s’est rendu au Tchad où il a rencontré les responsables du pays pour discuter de la situation des 110.000 réfugiés soudanais au Tchad et des 33.000 réfugiés provenant de la République Centrafricaine. (L.M.)
(Agence Fides, 4 mars 2004, 35 lignes, 428 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network