http://www.fides.org

Europa

2004-03-02

EUROPE / ESPAGNE - Début de la préparation de la canonisation du Bienheureux José Manyanet y Vives, le prophète de la famille : « Chaque foyer doit devenir une Nazareth »

Barcelone (Agence Fides) - Dimanche prochain, premier Dimanche du mois de mars, commencera la préparation à la canonisation du Fondateur de deux Instituts, le prêtre espagnol José Manyanet y Vives : elle se fera dans toutes les paroisses, communautés et centres où sont présents les Fils de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph, et les Missionnaires Filles de la Sainte Famille de Nazareth. A partir de dimanche prochain, et pendant les neuf dimanches suivants, on présentera la vie et le message du nouveau Saint, qui sera canonisé » le 16 mai prochain par le Pape Jean Paul II à Saint-Pierre de Rome. Les deux Instituts ont prévu plusieurs initiatives en préparation à la canonisation, qui auront leur point culminant à Rome dans un triduum solennel. Le 12 mai, le Cardinal Antonio M. Javierre Ortas présidera la Messe consacrée tout particulièrement aux familles, et durant laquelle on mettra en lumière l’engagement du nouveau Saint dans la diffusion de la dévotion à la Sainte Famille. Le jeudi 13 mai, S. Exc Mgr Luigi Moretti, Vice-Gérant du diocèse de Rome, présidera une cérémonie destinée principalement aux enfants et aux jeunes, au cours de laquelle on exposera la dimension pédagogique du Père Manyanet. La cérémonie du vendredi 14 mai, présidée par le Cardinal Giovanni Canestri, aura pour thème le mariage et les familles, en rappelant la pastorale familiale promue par le nouveau Saint, qui fut appelé « le prophète de la famille ».
José Manyanet y Vives est né le 7 janvier 1833 dans un petit village de la Province de Leida en Espagne, dans une famille nombreuse et profondément chrétienne. Tout petit, il ressentit avec force la vocation au sacerdoce, et fut ordonné prêtre en 1859. Puis il travailla au service de l’Evêque, en recouvrant plusieurs charges, jusqu’au moment où il se sentit appelé à la vie religieuse, et à la fondation de deux Instituts : les Fils de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph, et les Missionnaires Filles de la Sainte Famille de Nazareth, qui ont comme tâche l’instruction et l’éducation chrétienne des jeunes afin qu’ils puissent former des familles saines, fondées sur les principes chrétiens. Chaque famille devait avoir comme point de référence la Sainte Famille de Nazareth. Durant les 16 dernières années de sa vie, le Père Manyanet souffrit énormément, et dut subir plusieurs opérations. Il mourut le 17 décembre 1901.
Les Enfants de la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph comptent aujourd’hui 300 membres, prêtres et séminaristes ; les Missionnaires Filles de la Sainte Famille de Nazareth sont au nombre de 500. Ils travaillent principalement dans les écoles de tout ordre et de tout grade en Europe, en Amérique Latine (Mexique, Vénézuéla, Colombie, Argentine, et Brésil) et aux Etats-Unis d’Amérique. Les religieuses sont présentes également au Paraguay, et au Cameroun. (S.L.)
(Agence Fides, 2 mars 2004, 36 lignes, 496 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network