http://www.fides.org

Asia

2004-03-01

ASIE / JAPON - La grippe aviaire s’étend : confirmation d’un troisième foyer dans le pays

Rome (Agence Fides) - Depuis 1925, le Japon n’avait pas été touché par la grippe aviaire ; à présent, c’est une véritable alarme. Lors d’une premier test, le virus a été trouvé sur plusieurs volatiles dans un abattoir de la préfecture de Kyoto. Les animaux provenaient d’un grand élevage de cette même préfecture, où l’on avait découvert une grande mortalité de poulets, cachée aux autorités pendant une semaine.
Le Ministère de l’Agriculture, qui avait décelé, lors d’un premier test, la présence du virus chez les 10.000 poulets morts dans ce grand élevage de 190.000 bêtes, a déclaré qu’il redoutait que les graves retards pour dénoncer les faits et donc les contrôles, puissent avoir étendu le front de l’infection.
Eclatée au mois de janvier dernier dans un élevage de la préfecture méridionale de Yamaguchi, où plus de 30.000 poulets avaient été abattus, la grippe aviaire de virus « H5N1 », le même qui a touché de nombreux autres pays asiatiques, a été découvert par la suite dans la préfecture voisine de Oita, dans l’île méridionale de Kyushu. La semaine dernière, deux nouveaux foyers suspects ont été enregistrés dans les Préfectures de Nagano (200 km au nord de Tokyo) et de Kyoto (500 km au sud-est de Tokyo), et de même dans les deux premières préfectures touchées.
Un troisième foyer de grippe aviaire a été confirmé après que les autorités de la région de Kyoto aient été amenées à ordonner d’abattre 130.000 poulets pour tenter de bloquer le virus. 70.000 autres poulets étaient morts les jours précédents dans l’élevage de Tanba, dans la préfecture de Kyoto. Il n’y a pas d’information sur une contagion possible avec l’homme au Japon, mais la maladie a fait 22 morts en Asie : 15 au Vietnam, et 7 en Thaïlande. (A.P.)
(Agence Fides, 1° mars 2004, 24 lignes, 308 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network