http://www.fides.org

Africa

2004-02-27

AFRIQUE / NIGERIA - Affrontements dans l’Etat de Plateau. 48 personnes tuées à l’intérieur d’une église protestante

Jos (Agence Fides) - 48 personnes, dont des femmes et des enfants, ont trouvé la mort le 26 février dans l’église de la communauté protestante « Church of Christ of Nigeria (COCIN) de Yelwa : un groupe d’homme armés a fait irruption dans l’église et a tiré indistinctement sur toutes les personnes présentes. C’est l’épisode le plus sanglant des violents affrontements qui se succèdent depuis deux semaines dans l’Etat de Plateau au Nigéria central. Jusqu’à présent, les combats ont fait au moins une centaine de morts, des milliers de réfugiés. Des sources de l’Eglise locale ont déclaré à l’agence Fides qu’un groupe d’homme armés « bien organisé et doté d’armements des plus modernes » a pris d’assaut plusieurs villages dans une vaste région de l’Etat ; 4 districts au moins sont touchés par les violences. « Nous avons recueilli des témoignages qui font penser que les assaillants ne sont pas des habitants de la région, et qu’il s’agit d’une opération planifiée avec soin. Les agresseurs semblaient agir de manière coordonnée et portaient tous une sorte d’uniforme noir ».
L’armée a envoyé des renforts dans l’Etat, qui ont fait des patrouilles dans la ville de Yelwa et établi des postes de contrôle.
L’Etat de Plateau a déjà été le théâtre de violents affrontements dans les années passées. Plus de mille personnes furent tuées en 2001 lors d’incidents entre musulmans et chrétiens. En 2002, les affrontements ont fait des centaines de victimes. Parmi les causes des violences, ce n’est pas tant les rivalités ethniques ou religieuses que les luttes pour le contrôle des pâturages et des revendications pour vols de bétail. (L.M.)
(Agence Fides, 27 février 2004, 22 lignes, 284 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network