http://www.fides.org

Asia

2004-02-26

ASIE / PHILIPPINES - Un musulman philippin est assassiné alors qu’il tentait de sauver de l’enlèvement une enfant catholique

Jolo (Agence Fides) - La plaie des enlèvements de personnes dans des buts d’extorsion ne cesse pas aux Philippines méridionales : dans l’île de Jolo, au sud de Mindanao, une enfant chrétienne de sept ans, Rachel Ann Gujit a été enlevée à 7 heurs du matin le 19 février, alors qu’elle montait sur l’autobus qui la conduisait à l’école élémentaire Notre-Dame des Asturies. Le chauffeur de l’autobus, le musulman Abubakar Salip Iston, a tenté de protéger la fillette, et a été tué d’un coup d’arme à feu à la tête. Il laisse sa femme et un fils de 10 ans. Les ravisseurs, identifiés comme étant une bande de musulmans de l’ethnie Tausug, se sont enfuis à bord d’une camionnette.
La population de Jolo est en état de choc après l’enlèvement d’un enfant (c’est la première fois que cela se produit), et l’assassinat de sang froid du chauffeur. Tous, chrétiens et musulmans, ont condamné ce geste criminel. L’Eglise catholique du lieu s’est mobilisée sans tarder. Le Vicariat Apostolique de Jolo, par l’intermédiaire du Bureau Justice et Paix, a demandé à la police une plus gande protection et plus de fermeté pour trouver les criminels.
Dans un appel envoyé à l’agence Fides, le Père Romeo Villanueva, responsable du Bureau, invite les ravisseurs à libérer immédiatement la fillette, et écrit : « Faites-le au nom d’Allah, le Puissant, le Miséricordieux, au jugement de qui vous ne pourrez vous soustraire. Commencez à vous comporter en musulmans authentiques, offrez une compensation à la famille de la victime et libérez la fillette ».
Le Père Villanueva loue « le geste courageux d’un musulman qui a cherché à empêcher qu’une fillette catholique ne soit enlevée. Rendons honneur et remerciement à Abubakar Salip Iston, en condamnant avec force les ravisseurs ».
« C’est la première fois qu’un enfant est enlevé à Jolo, souligne l’appel, c’est un fait honteux : les frères musulmans de Jolo doivent se soulever et demander au gouvernement de faire plus pour assurer l’ordre et la sécurité. Musulmans, permettrez-vous que des massacres et des enlèvements salissent votre nom ? ». Le prêtre demande que la police et l’armée unissent leurs efforts, en mettant sur pied un plan stratégique à Jolo pour prévenir d’autres enlèvements.
Actuellement, un autre chrétien, Ramon Enoperio se trouve dans les mains de bandes de ravisseurs. Les enlèvements, dans un but d’extrorsion, en particulier contre le personnel religieux et des hommes d’affaires occidentaux, sont très fréquents à Jolo, bastion du groupe terroriste Abu Sayyaf. Au mois de mais 2001, des missionnaires protestants américains furent enlevés ; après une longue détention Martin Brunham fut tué, et son épouse Gracia fut libérée. En 1997, Mgr Benjamin de Jesus, Vicaire Apostolique de Jolo, fut assassiné devant la cathédrale. (P.A.)
(Agence Fides, 26 février 2004, 36 lignes, 471 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network