http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-02-23

AFRIQUE / KENYA - Plus de 750 morts du SIDA chaque jour, plus de 31 par heure, plus d’un chaque deux minutes. Première conférence des femmes du Kénya

Rome (Agence Fides) - Au Kénya, il y a désormais un million d’orphelins dont les parents sont morts du SIDFA ; 750 personnes meurent chaque jour, plus de 31 à chaque heure, plus d’un chaque deux minutes. Ces données ont été publiées par le Ministre de la Santé, Charity Ngilu, au terme de la première Conférence nationale des femmes du Kénya sur le SIDA, qui a réuni 4.000 délégués. Pour le Ministre, il faut combattre cette bataille en commençant à changer les habitudes sexuelles et sociales. En effet, dans toute l’Afrique sub-saharienne, les veuves doivent épouser un frère ou un parent du défunt mari, et, étant donné que souvent le défunt est mort du SIDA, le virus ne cesse de propager.
70% des séropositifs du monde entier se trouvent en Afrique, en particulier dans l’Afrique sub-saharienne : 30 millions environ, dont 60% sont des femmes. Dans le continent africain, 15 millions de personnes sont mortes jusqu’à présent, ce qui a déjà fait 11 millions d’orphelins (A.P.)
(Agence Fides, 23 février 2004, 16 lignes, 192 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network