http://www.fides.org

Asia

2004-02-17

ASIE / VIETNAM - Plus de 430 jeunes sur les traces de Don Bosco : la vocation à la vie d’amour et de service conquiert le coeur des jeunes dans un pays communiste

Hanoï (Agence Fides) - Les jeunes du Vietnam sont conquis par le charisme de Don Bosco : plus de 430 d’entre eux aspirent à s’unir à la Congrégation des Salésiens dans le pays. Les idéaux de bonté, de service, de joie, d’amour du Christ, exprimés dans la forme typique des disciples de Don Bosco continuent à gagner le cœur de milliers de jeunes dans le monde, y compris dans des pays comme le Vietnam, où l’Eglise catholique rencontre des difficultés dans sa pastorale ordinaire. La grande croissance de l’Ordre des Salésiens au Vietnam a été révélée, écrit ANS le bulletin salésien de nouvelles, par Don Francesco Cereda, le Conseiller de l’Ordre pour la Formation, qui a visité t deux pays asiatiques, le Sri Lanka et le Vietnam, du 25 janvier au 2 février derniers.
Don Cereda a rencontré des jeunes en période de formation au Vietnam, et il s’est entretenu avec les équipes de formateurs : 38 jeunes à Cau Bon, qui se trouvent dans l’année précédant le noviciat ; 24 novices à Ba Thon ; 38 post-novices à Dalat ; 34 étudiants en théologie à Xuan Hiep, et plus de 300 aspirants âgés de 17 à 23 ans à Dalat et à Saïgon. Don Cereda a noté la grande affection qu’ils ont pour Don Bosco, dont ils admirent l’esprit missionnaire ; il a visité aussi des paroisses qui exercent leur ministère au service des minorités ethniques vietnamiennes à k’Long et à K’rend.
La formation que l’on demande à ces jeunes, a expliqué Don Cereda, est exigeante, car on veut s’assurer qu’ils ne sont pas animés seulement par un désir émotif momentané destiné à s’éteindre, mais qu’ils ont réellement une vocation missionnaire, celle de donner leur vie pour le service envers le prochain, sur les pas de Don Bosco. Dans le même temps, Don Cereda a vu les jeunes très libres et contents, fait qui laisse bien espérer de leur persévérance dans leur vocation.
Avant d’aller au Vietnam, Don Cereda s’est rendu au Sri Lanka, où il a rencontré surtout les novices et les aspirants, et où il a visité l’école technique de Kandy et celle de Negombo, et l’œuvre remarquable de rééducation faite par les Salésiens à Uswetakeiyawa, en faveur des jeunes, victimes du tourisme sexuel. (P.A.)
(Agence Fides, 17 février 2004, 29 lignes, 409 mots

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network