http://www.fides.org

Europa

2004-02-10

EUROPE / ESPAGNE - « Témoins du Christ pour une Europe de l’Espérance » : on prévoit la participation de 50.000 jeunes au Pèlerinage Mondial des Jeunes qui se déroulera au mois d’Août à Saint Jacques de Compostelle

Saint Jacques de Compostelle (Agence Fides) – Avec comme devise « Témoins du Christ pour une Europe de l’Espérance », se tiendra à Compostelle du 5 au 8 août le Pèlerinage Mondial des Jeunes PEJ’2004 ; il réunira 50.000 jeunes provenant de différentes parties du monde, autour du sépulcre de l’Apôtre Saint Jacques, à l’occasion de l’année Sainte de Compostelle. D’après D. Roberto Martinez, responsable diocésain du PEF’2004, l’objectif de ce Pèlerinage Mondial est que les jeunes chrétiens du continent européen connaissent et approfondissent les racines chrétiennes de l’Europe, et s’engagent fermement dans la construction de l’Europe de l’Espérance.
Le pèlerinage comprendra deux moments principaux. Du 31 juillet au 5 août, il y aura l’accueil des groupes qui feront le Chemin à pieds, selon plusieurs itinéraires traditionnels. Du 5 au 8 août, ce sera proprement le PEJ’2004 ; pour approfondir le thème des racines chrétiennes de l’Europe, il bénéficiera de la présence et de la contribution de personnalités du monde de la religion, de la culture, de l’économie, de la politique, de la musique et de l’art. Pendant ces journées, les jeunes auront des moments de catéchèse, des conférences et des visites de la ville, et termineront par une veillée et de prière et une Messe solennelle. Pendant la veillée, les jeunes exprimeront publiquement leur désir de s’engager à construire une Europe de l’Espérance : le texte contenant cet engagement continuera en quelque sorte le pèlerinage dans le monde entier, quand les jeunes seront rentrés chez eux.
A l’occasion de l’Année Sainte 2004 de Compostelle, l’Archevêque de Saint Jacques de Compostelle, Mgr Julian Barrio, a publié un Lettre pastorale intitulée « Pèlerins par grâce », dans laquelle le récit de la conversation du Seigneur « Pèlerin de la grâce du Père » , avec les disciples d’Emmaüs devient l’image du « pèlerinage chrétien dans l’Europe post-chrétienne ». L’Archevêque signale dans la Lettre que « le pèlerinage peut devenir un moment privilégié du parcours personnel de l’homme dans la foi… temps et espaces privilégiés pour la découverte, le discernement et la conversion ». Parmi les différentes questions traitées, il faut souligner la contribution importante offerte au long des siècles par le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle à l’unité et à l’intégration de l’Europe. Aussi Mgr Barrio souligne-t-il « la valeur constitutive et constituante » du pèlerinage « dans la construction de l’unique Europe possible : celle qui a ses racines dans la tradition chrétienne, qui l’a imprégnée profondément dans chacune de ses fibres ». (R.Z.)
(Agence Fides, 10 février 2004, 34 lignes, 451 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network