http://www.fides.org

Asia

2004-02-05

ASIE/INDE - « N’ayons pas peur d’annoncer le message du Christ ! » : appel du Card. Telesphore Toppo, president des Eveques indiens, apres les violences des fondamentalistes hindous contre la communaute catholique

Guwahati (Agence Fides) – Les violences des groupes fondamentalistes hindous ne doivent pas arrêter la mission de l’Eglise ; bien au contraire, ils sont une épreuve à laquelle il faut répondre avec le courage de la foi : cet appel à l’Eglise indienne vient du Card. Telesphore Toppo, Président nouvellement élu de la Conférence épiscopale indienne, qui réunit les communautés catholiques des trois rites présents dans le pays (latin, syro-malabare et syro-malankare).
Lors d’une visite dans le Nord-Est du pays où les provinces d’Assam, Nagaland et Maghalaya sont déchirées par des conflits interethniques, le Cardinal a invité l’Eglise à poursuivre « son œuvre sans peur, malgré les atrocités subies et l’opposition de certains secteurs de la société. N’ayons pas peur de proclamer le message du Christ », a-t-il dit.
Le Cardinal, comme l’indique une notre envoyée à l’Agence Fides, a exprimé son inquiétude devant les derniers incidents et les attaques subies par le personnel d’établissements catholiques dans tout le pays, et surtout devant la campagne de désinformation que certains groupes ont lancée pour discréditer l’Eglise catholique aux yeux de l’opinion publique.
« Ces événements nous ont choqués, mais pas démoralisés », a-t-il dit. « L’Eglise continuera à exercer un rôle positif pour un changement dans la société ». Après avoir évoqué le travail des missionnaires des siècles passés et leur contribution pour porter la Bonne Nouvelle en Inde, le Card. Toppo a ajouté : « Maintenant c’est à nous qu’il appartient de poursuivre le travail qu’ils ont commencé, avec confiance et sans peur », citant aussi les paroles du Saint-Père : « Un cardinal doit être prêt à payer le prix de sa foi pour la vérité et pour la justice ».
Mgr Toppo a invité le clergé et les laïcs à marcher et à travailler ensemble : « Tous, nous devons prendre au sérieux notre responsabilité de porter la paix et de promouvoir l’amour dans la société. Le feu de la foi et de l’amour doit brûler en nous ».
L’appel du Card. Toppo, lancé dans une région chaude de la nation indienne, a vite fait le tour du pays, en arrivant au Gujarat, au Karnataka et au Tamil Nadu où les Evêques, les leaders catholiques et les fidèles laïcs – comme l’ont annoncé différentes sources de l’Eglise locale à l’Agence Fides – en ont tiré un encouragement, en l’accueillant avec joie et en se sentant affermis dans leur mission quotidienne.
(PA) (Agence Fides 5/2/2004)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network